4 révélations importantes qu’on ne vous raconte pas à propos des bouteilles d’eau !

Nous refusons parfois de consommer l’eau du robinet pour nous désaltérer avec l’eau vendu dans bouteilles en plastique. Malheureusement, l’ingestion régulière de ces eaux peut représenter des dangers considérables.

crédit : brightside

crédit : brightside

1. Pourquoi nous ne devrions pas réutiliser les bouteilles en plastique :

Une bouteille en plastique peut exsuder des produits chimiques dangereux. Faites attention aux signes spéciaux gravés à l’arrière de ces bouteilles. Si vous regardez bien ces bouteilles, vous remarquerez en dessous d’elles un triangle avec un chiffre inscrit au milieu.

« 1 », le chiffre le plus utilisé :

Le chiffre « 1 » est le plus répandu dans ce qu’on appelle le système de codage SPI d’identification des résines. Ce dernier indique que le plastique contient du polytéréphtalate d’éthylène. En effet, ce produit chimique peut dégager du trioxyde d’antimoine, responsable d’irritation de la peau et des voies respiratoires si vous y êtes exposé très régulièrement. Il est donc déconseillé de réutiliser une bouteille marquée 1. Elle est destinée à être recyclée plutôt rapidement.

VOIR PLUS:   Cet hôpital permet aux animaux domestiques de rendre visite à leurs maîtres ! Voici ce qu'on y découvre ...

« 2, 4 et 5 » : les meilleurs choix :

Les bouteilles marquées de ces trois chiffres sont les plus recommandées. En effet, elles ne présentent aucun danger, tant au niveau de la consommation que du recyclage. Les produits utilisés dans la fabrication de ces bouteilles sont essentiellement des polyéthylènes de haute et de basse et du polypropylène. Notez que la catégorie 5 est réservée aux bouteilles de sirop et aux yaourts à boire.

« 3,6 et 7 », les plus dangereux :

Ces plastiques sont jugés comme dangereux et sont en général utilisés pour fabriquer des tuyaux ou des bouteilles non alimentaires, des accessoires de bureaux ou des jouets et des produits industriels. Il est donc fortement déconseillé de stocker de l’eau dans ces plastiques ou même d’y réchauffer des liquides ou des aliments, puisque cette opération favorise la libération des substances dangereuses.

2. Les bactéries :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook

Page suivante

VOUS AIMEREZ AUSSI