La FDA interdit les suppléments de CBD pour protéger les bénéfices que génèrent la vente des opiacés de Big Pharma !

Accueil » News » La FDA interdit les suppléments de CBD pour protéger les bénéfices que génèrent la vente des opiacés de Big Pharma !

L’industrie pharmaceutique ne ménage aucun effort pour restreindre l’accès des consommateurs au cannabidiol, ou CBD, un composant non psycho-actif du cannabis sativa (marijuana) qui aide à soulager la douleur, les spasmes musculaires et d’autres affections.

Utilisant la Food and Drug Administration américaine (FDA) comme couverture officielle, l’industrie mène discrètement la charge d’interdire le CBD dans les compléments alimentaires, même si la substance est complètement naturelle et offre de nombreux avantages pour la santé tout en ne causant aucun effet secondaire nocif.

Les mesures d’interdictions de CBD :

Juste au cours des dernières semaines, la FDA  a envoyé des lettres d’avertissement à quatre sociétés distinctes qui vendent actuellement des suppléments alimentaires contenant du CBD. Deux des sociétés, « Stanley Brothers Social Enterprises » et « That’s Natural Marketing and Consulting », sont situées dans le Colorado.

La FDA interdit les suppléments de CBD pour protéger les bénéfices que génèrent la vente des opiacés de Big Pharma !

Les deux autres, « Natural Alchemist » et « Green Roads Health », sont situés respectivement en Californie et en Floride. Les quatre sociétés vendent des produits botaniques naturels CBD qui, à des fins utiles, concurrencent directement les offres pharmaceutiques brevetées à la pharmacie.

Vous pouvez lire également :  Selon une étude, Ces suppléments de vitamine D réduisent de 50% les crises cardiaques !

Pour cette raison, la FDA essaie maintenant de les fermer sous prétexte de protéger la «santé publique». Plus surprenant, c’est le fait qu’une compagnie pharmaceutique connue sous le nom de « GW Pharmaceuticals » vende déjà deux produits basés sur le CBD.

A la différence des quatre sociétés mentionnées, les « médicaments » de la compagnie pharmaceutique « GW Pharmaceuticals »  ont déjà été soumis au processus d’approbation des médicaments coûteux de la FDA. Comme quoi, la FDA ne juge un produit comme dangereux que si elle ne réalise pas de bénéfices sur sa vente.

La FDA peut interdire tout ce qu’elle veut, sous n’importe quel prétexte :

Likez cet article sur Facebook

Page suivante

VOUS AIMEREZ AUSSI