Comment Madagascar est parvenu à garder sous contrôle son épidémie de peste !

Accueil » News » Comment Madagascar est parvenu à garder sous contrôle son épidémie de peste !

En été dernier, Madagascar, l’état insulaire situé au sud de l’Afrique, était touché par une épidémie de peste, suscitant ainsi une certaine inquiétude chez les professionnels de la santé. Mais quelques mois après le début de l’épidémie, la situation est devenue beaucoup plus rassurante.

Le pays est très souvent confronté à de petites épidémies de peste bubonique, une infection propagée par piqûre de puce. L’épidémie de cette année, qui a causé la mort de 1 plus d’une centaine de personnes, semble désormais être sous contrôle.

La peste bubonique :

La peste bubonique est la forme la plus fréquente de peste en milieu naturel. Elle fait suite à l’infection par la morsure d’une puce, d’un rat ou autre rongeur infecté. Madagascar est le pays le plus touché au monde par cette maladie infectieuse.

Comment Madagascar est parvenu à garder sous contrôle son épidémie de peste !

Apparue pour la première fois 1898 à Madagascar, la peste a été contenue jusqu’au début des années 1980, grâce aux efforts d’urbanisation et d’assainissement, à la prise en charge précoce par des antibiotiques et aux campagnes de désinsectisation par le DDT.

Vous pouvez lire également :  La vitamine C empêche le cancer du sang… pourquoi l’industrie pharmaceutique ne fait pas usage de ce traitement ?

Le pays enregistrait ainsi moins de 50 cas par an, principalement en milieu rural. Mais depuis plusieurs années, la peste revient en force sur la Grande île. Cette fois-ci, le nombre de cas augmentait rapidement et l’infection bactérienne se propageait sous une forme différente, plus grave.

Dans une certaine mesure, la catastrophe a été évitée :

Likez cet article sur Facebook

Page suivante

VOUS AIMEREZ AUSSI