1 personne sur 5 ignore avoir une stéatose hépatique ! Voici les 5 remèdes naturels que vous devez absolument savoir…

Accueil » Astuces Naturelles » 1 personne sur 5 ignore avoir une stéatose hépatique ! Voici les 5 remèdes naturels que vous devez absolument savoir…

1. Régime alimentaire à faible indice glycémique :

Afin de traiter et de prévenir cette maladie, il faut éviter tous les aliments à très fort indice glycémique (IG), car ils augmentent le taux de sucre dans le sang, comme le riz brun, pommes de terre, la pastèque et les aliments transformés tels que la bière, les barres de chocolat et les céréales sucrées.

Une étude de 2008, publiée dans le Canadian Journal of Gastroenterology, a montré que le sucre conduit à la NAFLD et 80% des victimes consomment des quantités considérables de boissons gazeuses.

2. Le recours aux exercices :

Selon une revue systématique publiée dans le Journal of Hepatology en 2012, l’exercice est une thérapie efficace et peu coûteuse pour la stéatose hépatite non alcoolique.

40 minutes à consacrer à l’exercice d’aérobie intense pendant 5 jours en une semaine aide efficacement dans le traitement de cette maladie en améliorant la qualité du foie et l’équilibre des enzymes.

3. Les graines de lin : 

Les graines de lin contiennent des phytoconstituents qui empêchent la croissance des hormones nuisibles au foie.

La revue Lipids in Health and Disease a publié une étude en 2013 indiquant que le mélange d’huile et d’acide alpha-lipoïque de graines de lin améliore la fonction du foie et prévient l’accumulation de lipides et de stress oxydatif, de sorte qu’il protège contre cette maladie.

4. Le Pissenlit :

Les feuilles de pissenlit ou de sa racine (Taraxacum officinale) sont extrêmement bénéfiques pour améliorer les fonctions du foie et nettoyer cet organe vital. C’est un aliment qui purifie et métabolise la graisse déposée dans le foie.

La revue Food and Chemical Toxicology a publié une étude qui a découvert que l’extrait de feuille de pissenlit peut prévenir et traiter une maladie du foie gras non alcoolique.

Le thé de racine de pissenlit est d’une grande aide dans ce cas là également. Pour le préparer, vous devez ajouter une cuillère à café dans une tasse d’eau chaude, couvrir et laisser infuser pendant 10 minutes. Ensuite, filtrez et buvez-en une tasse 3 fois par jour pendant 3 semaines.

5. La coriandre :

La coriandre (Coriandrum sativum) est un traitement de la maladie du foie gras non alcoolique, riche en antioxydants et ayant de puissants effets hypoglycémiants. Il fournit de grands effets dans le cas des problèmes de foie, de la maladie du foie gras non alcoolique et de la stéatose hépatite non alcoolique.

Remarque :

Pour préserver un foie sain et intact, il faut à tout prix éviter l’abus d’alcool ou vous l’interdire totalement.

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI