Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace !

Accueil » Santé » Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace !

La demande d’interdiction du  titre « pommes empoisonnées », formulée par l’Association Nationale Pomme Noire (ANP) a été rejetée par la justice. L’ANPP avait déposé une requête auprès de la justice en début d’année afin de contraindre l’ONG Greenpeace à changer le titre de son rapport…

C’est le titre « Pommes empoisonnées : Mettre fin à la contamination des vergers par les pesticides grâce à l’agriculture écologique. » qui a suscité l’indignation. Elle jugeait que ce titre constituait un dénigrement à l’endroit du secteur de la pomme. Car les tests de Greenpeace n’ont pas été effectués directement sur les pommes, mais plutôt sur l’eau et la terre.

L’ANPP contre Greenpeace :

L’Association Pomme Noire (ANPP) est engagé dans la charte de production fruitière, elle est chargée de défendre les arboriculteurs normands. C’est dans ce sens qu’elle avait  attaqué l’ONG Greenpeace pour le titre de son rapport jugé mauvais pour les intérêts des arboriculteurs.

Voulant faire interdire cette formulation l’ANPP s’est vu rejetée la demande par la justice. Il ne sera donc pas interdit d’utiliser « pommes empoisonnées » aux pesticides dans le dernier rapport de Greenpeace. ONG de protection de l’environnement avait publié son rapport en Juin 2015.

Mais ce n’est pas le contenu du rapport qui posait problème à l’ANPP, bien que le document évoquait que 75% des terres de l’industrie arboricole contenaient au moins un produit toxique pour la santé.

Voici le verdict de la Justice dans cette affaire épineuse et pourquoi Green Peace a tiré la sonnette d’alarme :

Voir la page suivante

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI