3 techniques utiles pour arrêter de trop réfléchir et reprendre le cours d’une vie normale !

Accueil » Psycho & Couple » 3 techniques utiles pour arrêter de trop réfléchir et reprendre le cours d’une vie normale !

J’ai une confession à faire. Je suis un penseur excessif et ma réflexion excessive a consumé ma vie. Mon reflet est caractérisé par des pensées infinis, même quand je suis absorbé complètement dans le moment présent.

Cette tendance que j’avais à vouloir toujours réfléchir sur les choses, me poussaient à apercevoir des problèmes là où il n’en existe absolument  pas.  J’ai donc fini par prendre conscience de ce problème dont je soufrai, et qui faisait de moi un « overthinker » ou quelqu’un qui pense trop. Alors, j’ai essayé de le vaincre avec d’innombrables techniques, y compris les suivantes :

1. Créer des identités différentes pour vous et les adopter :

Cela va sembler un peu fou, mais je vous garantis que cela va réduire l’impact de la réflexion excessive. Vous devez créer différentes identités dans votre esprit et les adopter pleinement.

3 techniques utiles pour arrêter de trop réfléchir et reprendre le cours d’une vie normale !

Par exemple, je pense au « Justin raisonnable» qui m’amène toujours à me questionner sur ce que je fais, en particulier lorsque je parle à une fille que j’aime ou que je suis sur le point d’assister à une réunion d’affaires.

Il y a aussi le « Justin en colère » qui est énervé par toute l’injustice qui règne autour de lui, ou quand les tyrans maltraitent les gens pour obtenir ce qu’ils veulent.

LIRE AUSSI:
10 raisons pour lesquelles, les femmes empathes peinent souvent à se trouver le bon homme !

Il y a un Justin différent pour presque tout. Chaque fois que je me surprends à réfléchir, je m’arrête et j’écoute toutes ces différentes versions de moi. Je les entends. Ce que je trouve en faisant ceci est que je crée une relation différente avec mes pensées. Au lieu que je devienne le «Justin précaire», je me sens un peu plus séparé de cette identité.

2. Apprenez à méditer avec ce simple « jeu de tour »

Le truc ici est d’entrer dans l’état méditatif en étant conscient de tous les sons autour de vous. Écoutez les sons comme vous écoutez de la musique. Lorsque vous écoutez de la musique, vous n’identifiez pas les accords spécifiques, mais vous appréciez plutôt la façon dont la musique vous pénètre à travers les oreilles et dans votre corps.

C’est la même chose avec tous les sons autour de vous. La prochaine étape est de faire exactement la même chose avec vos pensées. Ce sont comme des sons qui viennent spontanément. Traitez les pensées comme vous le feriez avec les accords d’une chanson qui joue en arrière-plan. Appréciez qu’ils soient présents et laissez-les partir. De cette façon, vous pouvez vous dissocier des pensées et observez simplement leur présence.

LIRE AUSSI:
8 Signes qui montrent que vous avez (peut-être) vécu une vie antérieure !

3. Tirer profit de votre propension à être un « overthinker »:

Lorsque vous pouvez créer ces différentes identités à l’intérieur de vous-même et vous détacher de vos pensées, vous aurez fait des progrès significatifs dans la création d’une relation différente avec votre réflexion.

La dernière étape consiste à commencer à profiter de cette propension à vouloir trop penser. Je me rends compte maintenant que mon « overthinking » est l’un de mes alliés les plus puissants. Je suis une personne très analytique et je l’ai transformé de la névrose en une de mes forces.

« Ideapod » est né de ma réflexion. J’avais besoin d’un endroit où loger toutes les idées que j’avais, où je pouvais aussi entrer en contact avec des gens qui pensaient de la même façon.

Probablement le plus grand changement dans ma vie est que j’ai commencé à apprécier d’être un overthinker. Je réalise que j’aime passer du temps avec des gens réfléchis. J’aime que j’analyse toujours ce qui se passe autour de moi. J’ai maintenant une relation différente avec toutes ces pensées qui courent dans ma tête.

Likez et Partagez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI