4 habitudes que vous devez adopter dès aujourd’hui pour prévenir la démence et la maladie d’Alzheimer

Accueil » Santé » 4 habitudes que vous devez adopter dès aujourd’hui pour prévenir la démence et la maladie d’Alzheimer

De petites déficiences dans la fonction du cerveau peuvent conduire à la démence et à la maladie d’Alzheimer. La bonne nouvelle est qu’il est possible d’améliorer la santé cognitive et éviter le pire…

Si vous vous demandez comment prévenir la démence et la maladie d’Alzheimer, la première étape consiste à apporter quelques améliorations à votre mode de vie.

Voici 4 habitudes que vous pouvez adopter pour améliorer la fonction cérébrale et prévenir la démence et la maladie d’Alzheimer : 

1. Avoir une bonne qualité de sommeil

De nombreuses études associent une mauvaise qualité du sommeil et les troubles du sommeil tels que l’apnée du sommeil au déficit cognitif léger, qui est un trouble intermédiaire entre le déclin cognitif lié à l’âge et à la démence.

alzheimer123

Une étude a comparé la qualité du sommeil des patients atteints d’un déficit cognitif léger à la qualité du sommeil d’un groupe témoin sain.

Les patients atteints du trouble cognitif se sont endormis plus rapidement et se sont réveillés plus tôt que le groupe témoin et ont également mal passé les tests de mémoire.

Les résultats de cette étude sont similaires aux changements cognitifs dont souffrent les malades d’Alzheimer, de sorte qu’une mauvaise qualité du sommeil peut être un signe d’alerte précoce de la maladie d’Alzheimer.

2. Faire travailler le cerveau

Une étude suédoise a révélé que votre éducation et votre profession pourraient vous protéger contre la démence ! L’étude a examiné les rapports scolaires et les antécédents professionnels d’environ 7.600 adultes depuis l’âge de 10 ans.

LIRE AUSSI:
Une nouvelle découverte affirme que ces 7 aliments sont capables de tuer les cellules cancéreuses les plus résistantes !

Le risque de démence était plus faible chez les adultes ayant obtenu des notes supérieures, fréquenté des établissements d’enseignement post-secondaire et ceux qui avaient des emplois reposant sur des tâches complexes.

Même si vous n’êtes pas actuellement à l’école, vous pouvez encore exercer votre matière grise. Ces cellules traitent du contrôle musculaire, de la perception des sens, de la vue, de l’ouïe, de la mémoire, des émotions, de la parole, de la prise de décision et de la maîtrise de soi.

Faire des activités complexes telles que les exercices de mémoire ou apprendre quelque chose de nouveau peut renforcer les liens entre les cellules nerveuses et endommager les lésions cérébrales.

3. S’engager dans l’activité physique

De nombreuses études démontrent que l’activité physique peut améliorer le métabolisme, la structure et la fonction de votre cerveau, ainsi que vos performances cognitives. Les types d’exercice physique qui semblent aider sont :

l’aérobic, la musculation et les exercices tels que le Tai Chi. Ces exercices ont conduit à des changements importants dans la fonction cérébrale des participants et ont amélioré leur mémoire, leur attention et d’autres fonctions exécutives.

4. Prendre soin de la santé mentale

Expérimenter la dépression peut vous rendre plus susceptible de développer une démence. Le lien entre la dépression et la démence n’est pas encore clair, mais des études démontrent que la dépression affecte le système nerveux.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI