4 réflexions pour les gens qui font beaucoup pour les autres !

Accueil » Psycho & Couple » 4 réflexions pour les gens qui font beaucoup pour les autres !

Nous connaissons tous une ou des personnes qui ont tendance à s’occuper plus des autres que de leur propre personne. Ce comportement altruiste, bien qu’on en trouve également chez les hommes, est plus propre à la femme.

Contrairement à ce que nous pouvons nous imaginer, c’est le fait de s’occuper des autres et en les rendant service, qui font que ces personnes retrouvent de la joie. Dans le cas de la femme, elle s’occupe de ses enfants et se charge de les éduquer, en plus de son partenaire à qui elle témoigne constamment de l’amour, mais aussi ces proches qu’elle s’efforce aussi à venir en aide. Mais à un certain moment, pour votre propre bien être, il faut aussi s’accorder un peu plus de temps, et se poser les questions suivantes :

Depuis combien de temps n’avez-vous pas profité du silence et de la solitude ?

L’homme n’est rien sans son cerveau, et parfois il a besoin de repos. Le sommeil est l’une des choses indispensables à la santé du cerveau, mais les moments de silence peut aussi jouer sa part, elle permet d’instaurer la paix de nos pensées.

4 réflexions pour les femmes qui font beaucoup pour les autres !

Pourtant les personnes qui passent toute leur journée à s’occuper des autres, peuvent manquer de temps pour avoir des pensées et des réflexions personnels. Ce qui est indispensable pour garantir la paix et la sérénité de l’âme, et libérer du stress.

Avez-vous des « conversations significatives » ?

Parlant de conversations significatives, il s’agit des discussions que nous tenons avec des personnes qui en plus de nous écouter, nous comprennent également. Ces individus peuvent être des membres directs de la famille ou des amis très proches.

Ces types de conversation sont essentiels car elles nous permettent de laisser libre cours à tout ce qui nous préoccupe et d’attendre des solutions en retour de la part de nos proches.

Que ressentez-vous après vos bonnes actions ?

Lorsque chaque fois vous vous sacrifiez pour les autres, il arrive un moment donné où vos bonnes actions deviennent presque normales. Les gens s’habituent et s’attendent à ce que vous les rendez toujours service, du coup il se peut qu’on ne vous dise plus merci pour les mêmes actes qui valaient des milliers de remerciements il y a un certain temps.

Toutefois, si les autres ne sont pas capables de reconnaître toutes les choses bien faites, il est nécessaire qu’on le fasse soi-même. Il n’y a rien de mal à s’apprécier, à s’aimer, à se sentir fière de toutes les choses bien qu’on a faites, et d’être notre propre renfort quotidien.

Dites-vous « non » souvent ?

C’est l’un des points qui démontrent le plus de l’altruisme de ces personnes, « l’incapacité de dire non ». c’est bien de vouloir rendre service, mais vous devez aussi comprendre que vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde. Et si vous comprenez cela, vous devez aussi être en capacité de le faire comprendre aux autres. Apprenez à dire souvent :

« Aujourd’hui je suis épuisé, je ne peux pas te faire cette faveur. »

« Non, je crois que je ne pourrai pas venir te voir pendant quelques jours, j’ai besoin de temps pour moi. »

« Non, j’ai décidé d’arrêter de faire ce que tu me demandes, car ça me dépasse, je ne me sens pas bien et j’ai besoin de prendre davantage soin de moi. »

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI