5 symptômes négligés qui pourraient indiquer une intolérance au gluten !

Accueil » Santé » 5 symptômes négligés qui pourraient indiquer une intolérance au gluten !

De nos jours, la tendance alimentaire la plus répandue est le sans gluten. Et bien que certaines personnes veuillent aussi suivre cette tendance, l’idée de devoir délaisser le pain laisse à réfléchir.

Du coup à moins d’être réellement sensible au gluten, le régime sans gluten n’est pas toujours la bonne solution. Alors, comment savoir que vous êtes sensible au gluten ? Découvrez certains des symptômes qui sont souvent négligés.

1. Anxiété :

Une étude réalisée en 2013 par la faculté de médecine de l’Université du Maryland a révélé que plusieurs types d’anxiété, notamment la phobie sociale et le trouble panique, étaient liés à l’intolérance au gluten. Si vous souffrez d’anxiété, demandez à votre médecin s’il est possible de ne pas utiliser de gluten pendant une période d’essai pour vérifier si vos symptômes s’atténuent.

2. Dépression :

Les chercheurs de l’École de médecine de l’Université du Maryland ont constaté que les personnes souffrant de sensibilité au gluten étaient plus susceptibles de souffrir de dépression et de troubles de l’humeur similaires.

Ceci est particulièrement vrai pour les personnes âgées. Chez les adolescents, la maladie cœliaque peut entraîner de faibles concentrations de tryptophane et donc une gamme de symptômes dépressifs et de problèmes de comportement.

3. Brouillard cérébral :

Si vous avez l’impression que votre tête est dans les nuages, vous souffrez peut-être d’un effet secondaire de l’intolérance au gluten. Une étude réalisée en 2012 par le Royal Hallamshire Hospital de Sheffield, au Royaume-Uni, a révélé que le gluten réagissait aux anticorps responsables de l’inflammation et de la confusion mentale.

4. Maladie fréquente :

Les personnes sensibles au gluten ont moins d’anticorps IgA pour combattre les maladies que les personnes non sensibles au gluten. Cela signifie que les personnes intolérantes au gluten sont plus susceptibles de tomber malades.

5. Fatigue :

Si vous ne parvenez pas à dormir suffisamment, vous pourriez souffrir d’une sensibilité au gluten. En effet, un corps sensible au gluten réagit au gluten avec une inflammation. Parce que le corps dépense tellement d’énergie pour répondre aux protéines du gluten, il n’a plus d’énergie pour les processus normaux du corps et nécessite plus de sommeil.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI