7 ingrédients interdits à travers le monde, que vous continuez peut-être à consommer !

Accueil » News » 7 ingrédients interdits à travers le monde, que vous continuez peut-être à consommer !

Les épiceries sont remplies d’aliments et d’ingrédients bons et mauvais, sains et malsains, voire légaux et illégaux.

Avec tant d’aliments que nous retrouvons dans les rayons des épiceries locales, nous aimerions bien faire confiance aux étiquettes et aux ingrédients des fabricants. Mais, comme beaucoup d’entre vous le savent, ils ne sont pas toujours fiables.  En conséquence, on se doit d’être prudent pour le choix des produits que nous consommons.

7 ingrédients interdits que vous deviez éviter :

1. Colorants artificiels :

Tel que rapporté par le journal « Reader’s Digest », chaque année, environ 30 millions de kg de colorants artificiels à base de pétrole entrent dans la production d’aliments vendus dans le monde. Et parmi ceux-ci, une liste de 6 colorants artificiels sont qualifiés de plus dangereux.

aaa

  • Le Rouge citrus nº 2 : Le rouge citrus no 2 est listé par le Centre international de recherche sur le cancer dans le groupe 2B : « possiblement cancérigène pour l’homme »
  • Le Bleu brillant FCF 1 et 2 : Le Bleu brillant FCF (Blue 1) est un composé organique classé comme un colorant triarylméthane, reflétant sa structure chimique.
  • L’Érythrosine : L’Érythrosine est un colorant synthétique rouge à base d’iode, qui se présente sous forme de sel disodique de l’acide 2,4,5,7-tétraiodofluorescéine.
  • Le Rouge allura AC : Le rouge allura AC est un colorant alimentaire azoïque de code E129.
  • Le Tartrazine : La tartrazine est un colorant azoïque jaune de synthèse.
  • Le Jaune orangé S : Le jaune orangé sunset est un dérivé sulfonaté du colorant Sudan I, un mutagène et cancérigène de catégorie 3, interdit comme colorant alimentaire dans l’union européenne depuis 1995.

2. les antibiotiques dans les poulets :

En décembre 2013, la Food and Drug Administration (FDA) a mis en place une nouvelle politique de prévention et d’arrêt de l’utilisation des antibiotiques chez les volailles, les porcs et les bovins.

3. Les OGM :

En 2015, plus de la moitié de l’Europe a interdit les produits OGM dans une certaine mesure. Cela s’est produit pour un certain nombre de raisons: toxicité, diminution de la valeur nutritive et allergénicité.

4. Saumon d’élevage :

Depuis les années 1970, l’industrie de la salmoniculture à prospérer à des vitesses qui dépassent toute croyance. Dans le processus, cependant, les normes ont chuté en grande partie en raison du nombre de poissons qu’ils cultivent.

5. Substituts de graisse :

Vous avez déjà entendu parler d’Olestra, ou de son nom de marque Olean? C’est un substitut de graisse sans calories et sans cholestérol que vous pouvez toujours trouver dans les épiceries! Il suffit de chercher des aliments gras comme des frites ou des sacs de chips étiquetés «light». Ce produit est tellement mauvais que le TIME l’a classé parmi les 50 pires inventions en 2010!

6. Boissons sportives :

Que trouve-t-on dans les boissons pour sportifs qui les rendent si indésirables? Quelque chose appelée l’huile végétale bromée (BVO). BVO est un additif alimentaire utilisé pour empêcher les colorants artificiels de se séparer du liquide. Le Japon et certains pays d’Europe ont interdit cet additif alimentaire.

7. Lait Rempli d’hormones :

Beaucoup de personnes souffrent de problèmes de santé qui peuvent être liés à une chose : le lait. Mais pas n’importe quel lait. À moins qu’elle porte l’étiquette «NO rBGH», le lait produit aux États-Unis est génétiquement modifié. Les scientifiques ont lié rBGH, une hormone de croissance bovine génétiquement modifiée, à un risque accru de différents cancers (par exemple, le côlon, la prostate et le sein).

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI