7 moments de la vie pendant lesquels il est préférable que vous vous taisiez !

Accueil » Psycho & Couple » 7 moments de la vie pendant lesquels il est préférable que vous vous taisiez !

Abraham Lincoln disait « mieux  vaut rester silencieux et passer pour un idiot, plutôt que parler et lever tous les soupçons ».

Effectivement, il y a de ces moments où il est plus avantageux pour vous de vous taire que de parler, non pas seulement pour ne pas être perçu comme ignare ou idiot, mais aussi éviter d’entrer en conflit avec votre interlocuteur, et bien pire…

1. Quand vous n’avez pas les arguments nécessaires :

Harlan Ellison, l’un des écrivains les plus prolifiques de l’histoire disait : « Vous n’êtes pas étiqueté pour vos opinions. Vous êtes étiqueté pour l’opinion que vous exprimez ». Autrement dit, tant que vous n’exprimez pas une idée, personne ne vous demandera des comptes à son propos.

7 moments de la vie pendant lesquels il est préférable que vous vous taisiez !

Vous pouvez être d’accord ou pas avec l’idée d’Ellison, mais il faut reconnaitre que le fait de parler d’un sujet que vous ne maitrisez pas, ou défendre une idée sans fondements, peut vous valoir d’être perçu comme « une plaisantin ».

2. Quand vous avez ressentez le poids de la honte :

Tout comme le cas précédemment évoqué, il arrive aussi que dans la « foulée » d’une discussion, on ne trouve plus quelque chose d’intéressant à dire, et choisissons de balancer tout de même une bêtise tout en sachant le sentiment qui va s’en découdre.

A peine avoir fini de parler, on se met gratter la tête ou à froisser les yeux pour montrer notre gêne, alors qu’on aurait mieux fait d’opter pour le calme et la logique, plutôt que de parler sur un coup de tête avec fougue et impulsivité.

3. Quand ce n’est pas à vous de parler :

Il vous est sans doute déjà arrivé qu’on vous rappelle que personne ne vous a demandé votre avis. Justement, il y a de ces moments où il vaut mieux ne pas se mêler de ce qui ne vous concerne pas , ou d’attendre au moins à ce qu’on vous demande votre avis.

4. Quand vous avez la sensation de dire quelque chose de blessant :

Au cours des discussions très animées, il est assez fréquent qu’on vienne à dire quelque chose qui heurte la sensibilité de l’autre. Et pour être honnête, nous savons très généralement que ce que nous nous apprêtons à dire, va blesser la personne en question. Mais nous choisissons de le dire malgré tout.

5. Quand on n’a rien à dire :

Là, nous revenons encore à la citation d’Abraham Lincoln. Le silence peut être inconfortable des fois, mais croyez-le, ce n’est rien comparé au fait de dire du « n’importe quoi ». Ce cas est aussi valable pour les discussions en ligne (facebook). Forcer une discussion avec quelqu’un alors que vous n’avez rien à échanger ne peut qu’être gênant.

6. Lorsque vous êtes de mauvaises humeurs :

Eh bien oui, ce n’est pas très ingénieux d’entamer une converser avec les gens (surtout des personnes pour qui vous avez du respect) lorsque êtes de mauvais humeur. En tout cas rien ne vous y oblige. Vous pouvez dire des choses que vous regretterez une fois le mauvais temps passé, mais la personne à qui vous l’avez peut ne pas se résoudre à pardonner vos mauvais dires.

7. Lorsqu’on vous provoque :

Il arrive des fois qu’une personne vous en veuille pour une faute commise, ou même sans raison apparente. Ainsi, il est possible que vous fassiez l’objet de harcèlement de la part de la personne juste pour pouvoir se venger. Bon ça peut être pour une raison autre que celle-ci, mais quoiqu’il en soit, vous ne devez jamais répondre aux provocations. Ayez la maîtrise de soi, et mettez fin à la conversation.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI