70 employés dans une usine de pomme de terre belge ont tous souffert d’une infection mystérieuse.

Accueil » News » 70 employés dans une usine de pomme de terre belge ont tous souffert d’une infection mystérieuse.

Près de 70 employés travaillant chez Clarebout Potatoes, une entreprise privée mondialement connue dans le secteur de la pomme de terre, ont tous développé une étrange infection dont les causes restent encore méconnues.

Majoritairement français, les employés malades ont été hospitalisés dans des établissements  sanitaires de la région nord du pays, à savoir Valenciennes, Armentières, Tourcoing et Hazebrouck. Les quelques rares employés belges, souffrant eux aussi des mêmes symptômes, ont également été examinés à Quiévrain.

De quoi s’agit-il ?

Jusqu’à présent, aucune information officielle n’a été fournie sur cette mystérieuse maladie. En dépit de la coordination qu’il ya entre l’Agence régionale de santé (ARS) et les autorités sanitaires belges, l’infection reste encore un mystère total.

70 employés dans usine de pomme de terre belge ont tous souffert d’une infection mystérieuse.

Selon les témoignages, « les premiers cas de l’infection sont survenus en la date du 21 juillet. Les symptômes présents chez les patients sont assez communs, mais ils n’ont jusqu’à présent pas été suffisants pour diagnostiquer la nature de l’infection.

Si au départ la piste de la grippe avait été évoquée, les médecins parlent désormais de la possibilité que ce soit une forme rare de légionellose. Mais pour l’instant, aucun diagnostic n’a encore été confirmé par les équipes médicales, ni en France, ni en Belgique.

Qu’est ce qui est à l’origine de cette infection ? 

C’est tout un mystère médical qui plane à la frontière Franco-belge par rapport à l’origine de l’infection qui touche les employés de Clarebout Potatoes. Si on n’en sait pas grand-chose sur l’infection en question, les causes restent également floues.

LIRE AUSSI:  L'électricité à vie pour le coût d'un seul iPhone ! Une aventure que tous doivent entreprendre!

Toutefois selon certaines sources, le début de l’infection qui semble remonté au 21 juillet dernier, aurait coïncidé avec le nettoyage à la vapeur de deux lignes de production de l’usine. Ce nettoyage est donc soupçonné d’être à l’origine de l’infection .

Clarebout Potatoes qui transforme des pommes de terre en produits surgelés ou précuits, a fait l’objet d’un certain nombre d’analyses visant à déterminer avec précision la cause de la mystérieuse infection. Les résultats devraient être connus  dans les prochains jours.

L’état de santé actuel des patients :

La grande majorité des patients ont pu rentrer chez eux après avoir reçu des prescriptions d’analgésiques et d’antipyrétiques. En outre, «des mesures d’isolement ont été prises pour les patients qui se tiennent à côté de personnes fragiles (les enfants), ils ont pu rentrer chez eux, mais avec un masque respiratoire. Tant que nous ne savons pas la raison de leur état, nous prenons des précautions, » a expliqué Claude Decrock, directeur des soins à l’hôpital d’Armentières.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI