80% des crises cardiaques peuvent être évitées en suivant ces conseils

Accueil » Santé » 80% des crises cardiaques peuvent être évitées en suivant ces conseils

Plus d’un million d’Américains succombent chaque année par crise cardiaque, ce qui est, en réalité, la principale cause de décès chez les hommes et les femmes. La forme la plus courante de la maladie cardiaque est la maladie coronarienne (CAD), ce qui peut conduire à une crise cardiaque .

Cette année seulement, 920.000 Américains ont eu une crise cardiaque, et près de la moitié d’entre ces cas se sont produits soudainement et sans aucun signe d’avertissement préalable.

Une crise cardiaque survient lorsque le flux sanguin vers une partie de votre cœur se bloque. Ceci est souvent le résultat de l’accumulation de plaques dans vos artères (athérosclérose), qui peuvent se rompre et former un caillot de sang qui bloque le flux sanguin et empêche le cœur de respirer.

Si le blocage n’est pas rétablit rapidement, une partie de votre muscle cardiaque va commencer à mourir et sera remplacé par du tissu cicatriciel, ce qui peut causer de graves problèmes dans un avenir proche.Par exemple, une crise cardiaque (surtout si une grande surface de votre cœur a été endommagé) est un facteur de risque d’arrêt cardiaque soudain.

5 changements de mode de vie qui pourraient prévenir 85 % des crises cardiaques :

Il est remarquable de voir que les crises cardiaques sont si fréquentes et causent tant de douleurs (physique et émotionnelle) et le pire, c’est quand elles sont presque toujours évitables. Vous êtes probablement déjà au courant que votre mode de vie joue un rôle dans votre risque de maladie cardiaque (et les crises cardiaques), mais peut-être que vous n’avez pas encore pris cela à cœur …

Si vous avez besoin de motivation, il faut que vous jetiez un coup d’œil sur la nouvelle étude menée à l’Institut Karolinska. Une équipe de chercheurs de cet institut a constaté que l’engagement dans 5 habitudes de vie pourrait prévenir près de 85 % des crises cardiaques pour la première fois chez les Hommes. Voici ce qu’ils disent à propos de ce mode de vie :

«Il est surprenant que des choix sains de vie conduisent à une réduction des risques des crises cardiaques … Ce qui est surprenant est la façon drastique par laquelle le risque est diminué en raison de ces facteurs. »

Pourtant, ce n’est pas la première fois qu’une telle réduction drastique des risques a été dévoilé…

L’étude INTERHEART, datant de 2004 et qui portait sur ​​le cœur des facteurs de risque de maladie dans plus de 50 pays à travers le monde, a révélé que 90 % des cas de maladies cardiaques sont complètement évitables par la modification des facteurs de régime et du style de vie.

Malheureusement, la plupart des gens ne sont pas en symbiose avec les habitudes saines de vie qui seront à leur avantage. L’étude a impliqué des hommes âgés entre 45 et 79 et seulement 1 % d’entre eux se sont engagés dans les cinq comportements «à faible risque» qui pourraient empêcher une crise cardiaque.

Alors, quelles sont les 5 saines habitudes de vie à suivre ?

  1. Un régime sain
  2. De l’activité physique (marche / bicyclette ≥40 min / jour et l’exercice ≥1 h / semaine)
  3. tour de taille sain (tour de taille moins de 95 cm )
  4. consommation modérée d’alcool (10 à 30 g / jour)
  5. Interdiction de fumer

Qu’est-ce qu’un régime alimentaire sain pourrait apporter à votre cœur ?

La plupart des habitudes saines de la vie sont une bénédiction pour le cœur et une protection à la fois, mais le terme «alimentation saine» demeure très ambigu malgré tout…

Quand on vient à la santé du cœur, ce n’est probablement pas ce que vous pensez. Contrairement à la croyance populaire, les glucides raffinés, le sucre et les aliments transformés sont les vrais ennemis, non pas les graisses saturées présentes dans les aliments tels que le beurre, le saindoux ou des œufs.

Une partie de la confusion sur les graisses tourne autour de son impact sur ​​le taux du cholestérol LDL , souvent appelé «mauvais» cholestérol. Selon le point de vue classique, le LDL élevé est en corrélation avec les maladies cardiaques et les graisses saturées ne tendent à augmenter le LDL. Cependant, nous comprenons maintenant qu’il existe deux types de cholestérol LDL :

  • Un qui est Petit et dense.
  • Un autre qui est Grand et léger.

Ce dernier n’est pas «mauvais» du tout. Les recherches laboratoires ont confirmé que les grandes particules du LDL ne contribuent pas à une maladie cardiaque . Les petites particules denses du chorlestérol LDL, cependant, ne contribuent qu’à l’accumulation de plaques dans les artères, ce qui augmente la densité des petits LDL. Les graisses saturées, d’autre part, augmente les grands et légers cholestérol LDL.

Plus important encore : Les dernières recherches laboratoires ont également montré que de petites particules denses du LDL sont augmentées en mangeant du sucre raffiné et des glucides, comme le pain, des bagels et de la soude. Ensemble, les gras et les glucides raffinés font beaucoup plus de mal que les graisses saturées.

Malheureusement, lorsque l’hypothèse du cholestérol est prise au sérieux, l’industrie pharmaceutique se concentrent sur les aliments à faible teneur en matières grasses, en remplaçant les graisses saines saturées, comme le beurre et le saindoux, avec des graisses nocives ( celles des huiles, de la margarine, etc…).

Le Dr Fred Kummerow a récemment été interviewé  sur ce sujet et ce qu’il délivre est juste passionnant ! On vous recommande fortement de prendre un moment pour l’écouter dans cette vidéo :

VOUS AIMEREZ AUSSI