9 médecins et chercheurs holistiques, retrouvés morts mystérieusement après un Sommet mondial contre le cancer !

Accueil » News » 9 médecins et chercheurs holistiques, retrouvés morts mystérieusement après un Sommet mondial contre le cancer !

La communauté médicale est encore sous le choc des 9 médecins et de chercheurs, retrouvés mystérieusement morts l’an dernier, après un Sommet sur les traitements révolutionnaires contre le cancer. Aujourd’hui, on en parle toujours comme si c’était hier ! Quelques éclairages sur cette affaire …

On a invoqué les hypothèses de suicide et de mort naturelle, ce qui allait devenir, par la suite, des certitudes dans deux cas majeurs, à savoir celui du Dr. Nicholas Gonzalez, décédé le 28 juillet 2015, suite à une prétendue « Crise cardiaque » et du Dr. Jeffrey Bradstreet,M.D., spécialiste de l’autisme et du cancer, dont le corps a été retrouvé avec une balle dans la tête.

Des traitements du cancer, non approuvés par la FDA :

Le Dr Jeffrey Bradstreet et le Dr Nicholas Gonzalez sont deux spécialistes du cancer et sympathisants des médecines alternatives. Grâce à leur collaboration, ils étaient prêts à sortir du modèle médical standard allopathique avec de nouveaux traitement du cancer et de l’autisme, dont l’approbation de la FDA manquait à l’appel.

Les deux spécialistes étaient deux pilier dans leurs domaines respectifs et ont, tous les deux sont, mis ont place, très récemment, une panoplie de traitements alternatifs  décédés ayant été couronnés de succès par la guérison de personnes en souffrance et des victimes de cancer entre la vie et la mort.

Avant leur décès, le Dr Jeffrey Bradstreet et le Dr Nicholas Gonzalez ont subi des perquisitions dans leur domicile où des agents de la FDA américaine et de l’état de la Géorgie, avaient retrouvé des documents sur l’utilisation d’une substance, que le corps humain produit par lui-même, mais dont l’usage est restreint, voire interdit en vertu des lois des États-Unis. Cette substance s’appelle GcMAF et c’est à cause d’elle que les deux chercheurs, ainsi que d’autres médecins, trouveront la mort succéssivement …

Voici les raisons pour lesquelles la FDA ne veut autoriser l’utilisation du GcMAF et pourquoi cette affaire a été étouffée :

Voir la page suivante

Likez et Partagez cet article sur Facebook
LIRE AUSSI:  L’Australie offre 10 $ par fourrure de chat, afin d'encourager à leur abattage !
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI