Les 90 premiers kangourous ont été introduits dans le Wyoming !

Accueil » News » Les 90 premiers kangourous ont été introduits dans le Wyoming !

Le Wyoming Wild Game Department (WWGD), en partenariat avec l’Initiative de migration du Wyoming (WMI), a introduit le premier des 5 lots de 90 kangourous prévus dans le cadre du programme « Project Sage Hopper ».

Initié par l’équipe du Wyoming Wild Game Department, chargée d’évaluer la viabilité de l’habitat du Wyoming pour les marsupiaux australiens, le programme a été planifié sur une période de 3 ans.

Un programme à double objectif :

Le Project Sage Hopper a été élaboré avec un double objectif : celui créer de nouvelles possibilités intéressantes d’observation de la faune pour les touristes et, éventuellement, offrir des possibilités de chasse supplémentaires.

 » Nous sommes intéressés à voir comment ces kangourous s’adaptent aux paysages sauvages du Wyoming « , a déclaré le directeur de WMI, Matt Kauffman. « S’ils commencent à migrer, nous suivrons leurs mouvements, nous verrons comment ils apprennent à exploiter la steppe sage et les montagnes. »

« Ce n’était pas un projet facile; l’obtention de l’autorisation internationale en particulier a été un énorme problème. Identifier une espèce qui pourrait atteindre nos objectifs et être en mesure de prospérer dans l’habitat fortement saisonnier du Wyoming », a ajouté Kauffman.

LIRE AUSSI:  Les 5 gestes à éviter pendant l'éducation des enfants ... Tout se joue dès le bas âge !

« Si nous arrivons à faire en sorte que ces macropodes australiens s’établissent et se reproduisent, ils sont susceptibles de prospérer avec le changement climatique continu dans le climat déjà semi-aride du Wyoming ».

« De plus, nous croyons qu’avec leurs grandes pattes arrières, ils seront capables de se défendre efficacement contre les coyotes, les loups et autres prédateurs. Croyez-moi: vous ne voulez pas être cogné par l’un de ces animaux ».

Avec une introduction réussie des kangourous dans l’écosystème du Wyoming, WMI examinera d’autres opportunités pour que l’état abrite d’autres espèces marsupiales. Le koala, le wallaby et le diable de Tasmanie en voie de disparition figurent parmi les propositions d’introduction.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI