97 % des patients en phase terminale du cancer ont déjà reçu ce soin dentaire ! (Étude)

Accueil » Santé » 97 % des patients en phase terminale du cancer ont déjà reçu ce soin dentaire ! (Étude)

Souffrez-vous d’une maladie dégénérative chronique ? La cause principale de votre maladie peut être dans votre bouche ! En effet, il s’agit d’un soin dentaire très adopté et recommandé : le traitement de canal radiculaire !

dental

Les dents à canaux radiculaires sont essentiellement des dents « mortes » qui peuvent devenir un refuge pour les bactéries anaérobies très toxiques pouvant, sous certaines conditions, s’infiltrer dans votre circulation sanguine et provoquer de graves problèmes de santé.

Weston Price : le plus grand dentiste du monde 

Si ce n’était pas un dentiste novateur brillant qui, il y a plus d’un siècle, avait établi le lien entre les traitements radiculaires et les maladies, cette cause silencieuse pourrait rester cachée jusqu’à ce jour. Il s’agit du dentiste Weston Price, considéré comme le plus grand dentiste de tous les temps.

Docteur Price était un dentiste et un chercheur qui a parcourut le monde pour étudier les dents, les os et les régimes alimentaires des populations qui n’adoptaient pas une alimentation moderne. Vers 1900, Price avait traité les infections persistantes du canal radiculaire et soupçonnait que ces dents restent infectées, malgré les traitements. Ce dentiste a découvert qu’il est mécaniquement impossible de stériliser une dent après un traitement radiculaire.

Il a ensuite démontré que de nombreuses maladies dégénératives chroniques, notamment les maladies cardiovasculaires, proviennent des traitements canalaires dentaires. Il a trouvé 16 agents bactériens impliqués dans de nombreux problèmes de santé et de fortes corrélations entre les racines des dents traitées et les maladies des articulations, du cerveau et du système nerveux. Docteur Price a ensuite écrit deux livres révolutionnaires en 1922 détaillant ses recherches sur le lien entre la pathologie dentaire et les maladies chroniques.

 Ce que vous ignorez sur l’anatomie de vos dents !

Vos dents sont constituées des substances les plus dures du corps. À l’intérieur de chaque dent se trouve la pulpe dentaire, une structure vivante qui abrite des vaisseaux sanguins et des nerfs. Ensuite, on trouve la dentine, composée de cellules vivantes qui sécrètent une substance minérale dure. La couche la plus extrême et la plus dure de votre dent est l’émail blanc, qui couvre la dentine.

Les racines de chaque dent sont solidement fixées dans l’os de la mâchoire et sont maintenues en place par le ligament parodontal. Dans l’école dentaire, les dentistes apprennent que chaque dent a un ou quatre canaux majeurs. Cependant, il existe des canaux secondaires qui ne sont jamais mentionnés. Tout comme votre corps a de gros vaisseaux sanguins qui sont liés à de très petits canaux, chacune de vos dents a un labyrinthe de très vaisseaux.

Les canaux radiculaires peuvent entraîner des maladies cardiaques, rénales, osseuses et cérébrales

Grâce à un système immunitaire solide, toute bactérie qui s’éloigne de la dent infectée est capturée et détruites. Mais lorsque le système immunitaire est défaillant, il peut être incapable de traiter l’infection. Les bactéries peuvent migrer dans les tissus à travers la circulation sanguine, où elles sont transportées vers de nouveaux endroits. Le nouvel emplacement peut être n’importe quel organe, glande ou tissu.

Selon les recherches scientifiques du Docteur Price, presque toutes les maladies dégénératives chroniques ont été liées aux canaux radiculaires, y compris : Les maladies cardiaques, les maladies rénales, l’arthrite, entre autres.

Le cancer, étroitement lié aux canaux radiculaires !

Docteur Robert Jones, un chercheur de la relation entre les canaux radiculaires et le cancer du sein, a trouvé une corrélation étroite entre les canaux radiculaires et le cancer du sein. Selon une étude de 5 ans qu’il avait menée sur 300 cas de cancer du sein, il a constaté que 93% des femmes atteintes de cancer du sein avaient des canaux radiculaires et 7% des femmes souffraient d’une autre pathologie bucco-dentaire.

Selon cette même étude, dans la majorité des cas, les tumeurs se sont produites du même côté du corps que le canal ou d’autre pathologie bucco-dentaire.

Le Docteur Jones affirme que les toxines provenant d’une bactérie dans une dent infectée sont capables d’inhiber les protéines qui suppriment le développement de la tumeur. De plus, le Docteur Josef Issels, un médecin allemand, a indiqué que, durant ses 40 ans d’accompagnement et de traitement des patients en phase terminale de cancer, 97% d’entre eux avaient des canaux radiculaires.

Likez et Partagez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI