A 16 ans, il s’est débarrassé de l’allergie aux arachides grâce à cette astuces révolutionnaire !

Accueil » News » A 16 ans, il s’est débarrassé de l’allergie aux arachides grâce à cette astuces révolutionnaire !

Voici ce que révèle les expériences menées jusqu’à aujourd’hui sur l’allergie aux arachides :

 

L’étude de l’American College of Allergy n’est pas la première étude de ce genre, en 2008, le Journal d’allergie et d’immunologie clinique a publié une étude qui avait conclu: « donner aux enfants l’arachide réduit le risque d’une allergie à l’arachide ».

D’autres études montrent également que des principes similaires fonctionnent avec succès: exposer les enfants aux allergènes de l’arachide ou de l’arachide pour entraîner le corps à traiter les arachides normalement.

Un patch pour vaincre l’allergie aux arachides :

L’Hôpital pour enfants UPMC de Pittsburgh mène une étude pour étudier comment un patch Viaskin Peanut 250 microgrammes de médicament peut empêcher que de nouvelles allergies d’arachide se produise. L’étude a montré des avantages potentiellement importants, en particulier pour les enfants, et l’essai est toujours ouvert aux participants.

Le médicament n’a pas été approuvé par la FDA, et en plus de l’ingrédient principal, la protéine d’arachide, on en sais toujours pas si le médicament a des effets secondaires ou contient des ingrédients toxiques.

Un autre essai médical, qui ne devrait pas être tenté sans surveillance médicale, avait une approche plus naturelle. Au lieu de porter un patch, les enfants souffrant d’allergies mortelles ont reçu des protéines d’arachide tous les jours afin de surmonter l’allergie à l’arachide.

Alors que certains participants ont eu des effets secondaires légers au cours de l’essai tels que les symptômes gastro-intestinaux, à la fin de celui-ci, 84% des 99 enfants qui ont participé pouvaient manger au moins cinq noix sans avoir aucune réaction allergique.

Bien que cela ne guérisse pas complètement les allergies, il donne au sujet une tranquillité d’esprit que s’ils sont accidentellement exposés à l’arachide, ils ne subiront pas une réaction mortelle.

«Je n’ai plus à m’inquiéter quand je sors avec mes amis sur ce que je mange et d’où il vient. Cela a été un problème énorme pour moi depuis que j’étais un petit enfant et je suis tellement reconnaissant que je me débarrasse d’elle », a déclaré Thomas Baragwanath, 16 ans et premier cas de guérrison presque totale d’une allergie aux cacahouètes.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue The Lancet. Des essais similaires peuvent être trouvés chez Cambridge Allergy, une société spin-off de Cambridge University Hospitals.

Avertissement : ce n’est pas quelque chose que vous devriez essayer à la maison sans conseil ou supervision médicale. Consultez un médecin d’abord pour un avis médical avisé.

 

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI