À 26 ans, elle est atteinte d’anorexie et ne pèse que 17 kilos !

Accueil » Santé » À 26 ans, elle est atteinte d’anorexie et ne pèse que 17 kilos !

« Avez-vous déjà pensé à jouer un rôle dans un film d’horreur ? Un cadavre vivant peut-être ? »

C’est ce que s’est exprimé un médecin en s’adressant à Kristina Karyagina, une russe atteinte d’anorexie, en raison de sa silhouette squelettique, dans le but de changer sa mentalité. Il lui a signalé que la seule façon de se soigner est d’apprendre à se moquer d’elle-même. 

La jeune femme de 26 ans, qui présente une insuffisance pondérale dangereuse parce qu’elle refuse de manger, a été informée qu’elle pourrait mourir dans l’année si elle n’est pas traitée.

Kristina a cessé de manger correctement quand elle était au lycée et est devenue si maigre qu’elle pèse dorénavant le même poids qu’un enfant de quatre ans.

Kristina a passé des années à suivre un régime composé principalement de minuscules morceaux de pomme et de banane.

Elle est déjà plus légère que les personnes décédées d’anorexie dans le passé. L’anorexie peut tuer des personnes pesant environ 18 kg à 25 kg en causant de graves dommages aux organes.

Maria Kokhno, une star de la télé-réalité, a lancé une campagne pour aider la jeune Kristina dans son traitement avant qu’il ne soit trop tard.

Elle a utilisé l’aide de ses 520 000 fans sur Instagram pour lancer une campagne afin de venir en aide à Kristina, selon les rapports locaux.

  • « Je sais ce que cela fait quand quelqu’un met un repas devant vous et que vous ne pouvez pas le manger. Même en étant conscient que tu peux y laisser la vie, tu ne peux pas manger ».
LIRE AUSSI:
La carte chinoise du visage révèle quelle partie de votre corps est malade et comment vous soigner ...

Grâce au soutien de Maria, cette campagne a permis de recueillir plus de 1 300 euros pour que Kristina se fasse soigner. Le médecin en charge de son traitement pense que si elle peut changer d’attitude à l’égard du trouble, elle devrait se rétablir.

Lors du deuxième jour de son traitement, Kristina a réussi à manger autre chose que de la pomme ou de la banane depuis de nombreux mois pour la première fois.

Sa mère a déclaré : « Il y a quelques jours, j’ai vu ma fille en train de manger du kacha (bouillie à base de sarrasin mondé, de maïs, de riz, de blé, d’avoine, d’orge ou de millet cuits à l’eau, au lait ou au gras) et je n’en croyais pas mes yeux !

L’anorexie est une maladie mentale grave au cours de laquelle une personne restreint sa prise alimentaire, entraînant souvent une insuffisance pondérale grave. En l’absence de traitement, les patients peuvent subir une perte de force musculaire et osseuse, ainsi qu’une dépression, une faible libido et la fin des règles chez les femmes. Dans les cas graves, cela peut s’avérer mortel.

Le traitement contre l’anorexie est axé sur la thérapie et les groupes d’entraide afin d’encourager une alimentation saine et des mécanismes d’adaptation.

  • En France, 1,5% de la population féminine serait touchée par ces phénomènes. Elle touche une adolescente sur 2 400 ; 9 filles pour 1 garçon.
Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI