A Méditer : Celui qui consacre son temps à essayer de s’améliorer n’en trouve plus pour critiquer les autres !

Accueil » Santé » A Méditer : Celui qui consacre son temps à essayer de s’améliorer n’en trouve plus pour critiquer les autres !

Généralement, on ne réfléchit jamais avant de critiquer nos semblables, comme si c’était un besoin vital que ressent notre égo. Or, nous nous sentons comme blessés et ressentons un affront quand cette critique nous est destinée. Mais, comment y échapper ?

L’objectif de cet article est simplement de souligner que tout est interconnecté, la moindre des choses peut affecter tout le reste, alors peut-être que nous devons examiner pourquoi il est si important de bien gérer son temps pour ne plus le gaspiller dans la critique stérile et inutile.

L’influence de l’énergie négative :

Lorsque vous dégagez de l’énergie négative sur d’autres personnes, vous leur faites mal, que vous le réalisiez ou non. Vous avez la capacité d’interférer avec votre estime de soi et celle d’autrui, qui va changer la configuration de l’autre et comment il perçoit le monde autour de lui.

En même temps, vous éparpillez de l’énergie négative dans l’univers en vous y exposant vous-même. Ce que vous dégagez est ce que vous obtiendrez en retour. Voulez-vous que quelqu’un fasse ou dise quelque chose qui vous blesse ? Bien sûr que non !

Vous pouvez lire également :  La carence en ce minéral est la principale source des maux quotidiens ! Voici Comment y remédier ...

Soyez gentils. Soyez matures. N’oublions pas la règle d’or : Tout le monde fait des erreurs. Les erreurs sont des outils nécessaires à la sagesse et au développement de soi. Si vous sentez vraiment que quelqu’un a tort, ne l’exposez pas à un flux d’énergie négative !

Lorsque vous tenez des propos désobligeants des autres, vous rentrez dans un cercle d’inter-influence qui ne vous épargnera pas : c’est ce qu’on appelle le Karma, quelque chose qui dépasse l’entendement et la perception humaine.

Voici comment se focaliser sur soi-même et chasser les comportements rebus :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook

Page suivante

VOUS AIMEREZ AUSSI