" Adieu petit ange " Un petit bébé de 9 semaines est mort après que sa maman se soit endormie

Accueil » Divers » Famille » " Adieu petit ange " Un petit bébé de 9 semaines est mort après que sa maman se soit endormie

Il n’y a rien de plus douloureux pour un parent que de devoir enterrer son propre enfant de son vivant. Cette perte, à n’importe quel âge, constitue une épreuve d’une difficulté indescriptible qui laisse des séquelles importantes chez les parents. Une jeune maman a vécu un réel cauchemar lorsqu’elle s’est réveillée en panique après s’être assoupie en allaitant son bébé de 9 semaines. Cette histoire bouleversante nous est relayée par The Sun.

En Angleterre, Katherine Taylor a vécu le cauchemar de tout parent : elle s’est réveillée un matin pour retrouver le petit corps sans vie de son bébé après s’être endormie dans le même lit que lui en l’allaitant. La jeune maman inconsolable a cherché des réponses en demandant qu’une autopsie soit pratiquée sur son petit garçon pour déterminer la cause de son décès.

Une mort tragique

Un soir, alors qu’elle allaitait Gillan, Katherine Taylor s’est endormie au lit avec lui sans s’en rendre compte. Environ quatre heures et demi après qu’elle se soit assoupie, la jeune maman s’est réveillée pour retrouver son petit garçon complètement inconscient.

Prise de panique, Katherine a désespérément tenté de ressusciter son fils mais sans succès. Elle a naturellement appelé les secours, mais le petit garçon a tragiquement perdu la vie après avoir été transféré à l’hôpital, laissant derrière lui une maman dévastée.

Des circonstances floues

L’enquête qui a suivi le décès tragique du nourrisson a révélé qu’une autopsie avait été pratiquée par un médecin légiste, mais que la cause du décès n’avait tout de même pas pu être déterminée.
Il a également été révélé que Katherine avait l’habitude de dormir avec son autre enfant dans le même lit, mais qu’elle s’était assoupie contre un oreiller alors qu’elle allaitait Gillan aux alentours de 3 heures du matin. Toujours selon le rapport, elle s’est endormie et ne s’est réveillée qu’à 7h30 pour retrouver son fils ‘au lit et inconscient’.

Le rapport a décrit Gillan comme étant un bébé ‘heureux et en bonne santé’ après sa naissance en septembre.
Le médecin légiste a quant à lui écrit dans ses conclusions ‘Le 16 novembre 2019, à l’hôpital Musgrove Park, Gillan Noad est décédé, mais la cause du décès et les moyens qui ont conduit à la cause du décès n’ont pas pu être identifiés’.

De ce fait, ce décès soudain fut une double tragédie pour sa maman qui a non seulement perdu son bébé 9 semaines après sa naissance mais qui a aussi dû continuer sa vie sans connaître la raison de son décès.

Le syndrome de la mort subite du nourrisson

Bien qu’il soit très peu connu, le syndrome de la mort subite du nourrisson constitue la première cause de mortalité chez les bébés âgés d’un mois à un an et touche principalement les bébés de moins de 6 mois.

Il existe deux types de mort subite du nourrisson : celle inexpliquée qui concerne le décès inattendu d’un bébé qui se portait bien auparavant mais chez qui on retrouve une ou plusieurs causes probables, et la mort subite inexpliquée qui concerne les bébés morts de manière inattendue dont l’autopsie ne révèle pas la cause précise du décès.

Certains facteurs de risque et causes peuvent être distingués :

– Les infections ;
– Un contexte épidémique hivernal ;
– Une hyperthermie ;
– Les reflux gastro-oesophagien ;
– L’hyper réflectivité vagale, etc.

Afin de prévenir la mort subite du nourrisson, il est crucial de savoir reconnaître les signes éventuels en s’informant correctement sur ce syndrome. Tout signe d’apparition brutale comme des signes respiratoires une perte d’appétit, de la somnolence, un arrêt brutal de l’activité ou encore une irritabilité doivent être pris au sérieux et faire l’objet d’une visite médicale.

VOUS AIMEREZ AUSSI