Un adolescent mourant de deux cancers se rétablit après que sa mère lui a donné du cannabis médical !

Accueil » News » Un adolescent mourant de deux cancers se rétablit après que sa mère lui a donné du cannabis médical !

Un garçon de 13 ans qui était l’une des cinq personnes dans le monde à avoir un cancer extrêmement rare, a retrouvé une totalement rémission après que sa mère lui a administré un traitement à base de cannabis médical discrètement ! Découvrez son histoire épatante …

Deryn Blackwell a été diagnostiqué avec la leucémie quand il avait juste dix ans en 2010. Un peu plus d’un an plus tard, on lui a dit qu’il avait un cancer secondaire, le sarcome des cellules de Langerhans, que seulement cinq personnes dans le monde ont actuellement.

Le miracle après le désespoir :

Pourtant, personne n’a jamais eu les deux cancers ensemble auparavant, faisant de Deryn un cas unique, un sur sept milliards de personnes à les avoir.

teencancer

Après près de quatre ans de traitement hospitalier, rien ne fonctionnait, de sorte que sa mère Callie a essayé de donner Deryn Bedrocan, un analgésique à base de cannabis qui n’était pas disponible au Royaume-Uni.

Mais malgré cela les médecins disaient que cela ne pouvait pas être efficace, et que ce genre de traitement n’avait pas été testé sur des enfants. Ce qui leur interdisait de prescrire le traitement au jeune adolescent mourant.

Dans le livre qu’elle a sorti, « The Boy in 7 Billion », Callie a déclaré : « Nous avons pris une décision qui va horrifier beaucoup de parents qui lisent ceci, et m’avait horrifié personnellement à l’époque ».

Découvrez le parcourt de guérison de cet enfant courageux et de sa mère déterminée, dans la suite de cet article …

Voici comment le Cannabis a guéri Deryn de ces deux cancers extrêmement rares :

«Je n’avais jamais rien vu de positif venir du cannabis, et dans mes journées de travail et les boîtes de nuit, les drogues illégales avaient été mon pire ennemi. Mais, si cela pouvait aider mon chéri à échapper à son tourment quotidien, j’étais prête à l’essayer », écrivait elle.

D’abord, les parents se sont mis à chercher du cannabis, le père de Deryn, Simon, s’est arrangé pour rencontrer quelqu’un dans une station de service voisine pour lui acheter une certaine quantité d’herbe, bien qu’ils sachent qu’il s’agissait d’une drogue de classe B, pouvant le faire condamner à cinq ans d’emprisonnement pour sa possession.

Un autre miracle, signé « le cannabis médical » :

Pendant ce temps, l’état de Deryn se détériorait et les médecins leur ont dit que s’il n’y avait aucune amélioration en deux semaines, il serait placé en soins palliatifs. Après avoir acheté un cuiseur à riz et de la glycérine végétale, Callie a pu faire un mélange approprié pour un stylo à vaporisation et l’a donné à Deryn.

LIRE AUSSI:  ATTENTION : Cet homme du TEXAS est décédé peu de temps après l'apparition de CETTE TACHE rouge sur sa jambe... C'est peut-être le début d'une épidémie !

Callie a dit ceci : «Après dix minutes, Deryn a dit que la douleur avait diminué un peu et il se sentait plus détendu, les mots que nous avions eu envie d’entendre».

Pourtant, sa douleur a continué à revenir et en Décembre 2013, Deryn avait quitté l’hôpital et à été mis dans un hospice où il avait planifié son enterrement.

Puis, une nuit, Deryn se réveilla tôt le matin et dit à sa mère: «Je ne veux plus de morphine, maman. Ça me fait sentir que je ne suis pas ici ».

N’étant pas capable de supporter de le voir dans tant de douleur, Callie a décidé de donner à Deryn une petite quantité du mélange de cannabis directement dans sa bouche quand personne ne regardait. Après environ une demi-heure, il n’avait plus d’attaque de panique et se sentait en paix.

rexfeatures_2143917e-e1490519974562

Callie a rapporté ces paroles : «Au cours des prochains jours, ma priorité était de lui permettre de mourir avec ses facultés mentales intactes, donc chaque fois que Deryn ressentait un pincement quelque part, je mettrais un autre 5ml de cannabis sous sa langue et, en quelques minutes, il se sentait mieux ».

La bouche, les doigts, l’estomac, les gencives, la langue, les hanches, les genoux, les jambes et le dos de Deryn avaient été constamment douloureux aussi longtemps que ses parents pouvaient s’en rappeler.

Un peu plus tard, un médecin de l’hôpital a dit à Callie : « Nous ne sommes plus sûrs que Deryn est en train de mourir ».

Depuis lors, il est allé de plus en plus mieux et a regagné beaucoup de force. Il a quitté l’hospice et il est retourné à l’école à Norfolk où, en dépit de ses neuf mois de scolarité en quatre ans, a terminé l’école avec sept GCSE Certificat général de l’enseignement secondaire. Bravo à toi Deryn !

Sa mère, qui a attesté avoir vécu un vrai miracle avec Deryn, n’a pas honte de dire que elle et son père sont allés voir à maintes reprise des trafiquants de drogue pour sauver leur enfant mourant, et ne pourront pas regretter leurs actes justes.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI