Alzheimer : La découverte qui change tout !

Accueil » Santé » Alzheimer : La découverte qui change tout !

l’industrie pharmaceutique offre, aujourd’hui, des milliers de médicaments extrêmement chers destinés au traitement des symptômes de la maladie d’Alzheimer, tandis que la vérité sur cette maladie se partage en catimini entre des chercheurs sous-terrains…

Une véritable pandémie :

Au même moment que l’Alzheimer fait des ravages dans le monde entier, on ignore tout sur elle, jusqu’à ses causes. Pire, la Hautes Autorités de Santé remet en question tous les traitements qu’on prescrit aujourd’hui contre l’Alzheimer.

35,6 millions d’individus dans le monde, à l’heure actuelle, souffrent de démence, selon l’Organisation mondiale de la santé. En 2030, ce chiffre doublera !

Récemment, certaines études se sont mêlées à cette maladie et quelques chercheurs nous dévoile aujourd’hui quelques faits stupéfiants sur cette maladie dégénérative !

Un tournent dans l’histoire de l’Humanité :
Publicité

Au Japon, l’Alzheimer est extrêmement rare dans ce pays en comparaison avec les autres pays industrialisés, où on enregistre 4 % d’atteintes chez les adultes de plus de 65 ans.

Autre fait : En Inde, la maladie est quasiment inexistante dans les régions rurales. Selon vous, pourquoi cette différence et quel est son secret. En tant que chercheur et directeur du Centre de recherches des maladies neurodégénératives à l’université médicale du Texas, aux États-Unis, le Dr Claudio Soto a une réponse convaincante :

Le travail de son équipe de chercheurs dure depuis plusieurs années sur l’Alzheimer de la comprendre, et aujourd’hui, ils ont tenté une expérience qui va changer leur vie.

Dans la revue scientifique Molecular Psychiatry, le Dr Soto et son équipe sont allés jusqu’à prélever du tissu cérébral d’un homme atteint d’Alzheimer et l’ont introduit dans des rats de laboratoire en excellente santé. Après cette expérience, le résultat a montré que toutes les souris contaminées ont rapidement développé des plaques amyloïdes et des altérations relatives à l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Selon ces chercheurs, cette découverte ouvre la voie à plus d’approfondissement dans l’étude de l’Alzheimer en tant que processus infectieux semblable à la maladie de la vache folle par exemple.

LIRE AUSSI:  Le shiatsu, des massages doux à messages forts pour retrouver l'équilibre et le bien-être de votre corps ! (MODE D'EMPLOI)

Le commencement infectieux de la maladie d’Alzheimer a un rapport avec la contamination de quelques mauvaises protéines et leur accumulation dans le cerveau pour former ce qu’on appelle les plaques amyloïdes, autrement dit, les tueuses des cellules neuronales de la capacité de mémorisation.

On comprend que la maladie d’Alzheimer apparaît suite à une infection provoquée par un prion qu’on se retrouve dans la viande ! Si cette maladie est très rare au Japon, en Inde ou au Maroc, c’est que la population de ces pays ne consomment pas beaucoup de viande.

La recherche, dont on a parlé ci-dessus, a concentré ses efforts pour savoir comment détruire ces plaques au lieu d’essayer d’identifier le prion à l’origine de l’infection, ce qui explique clairement la raison de leur échec.

En tout cas, on ne verra plus jamais la maladie d’Alzheimer de la même façon qu’avant.

Pour reconnaître cette maladie, voici quelques symptômes à identifier :

voir la page suivante

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI