Un amateur de sushi se retrouve infecté par un ver parasite de 1,7 m.

Accueil » News » Un amateur de sushi se retrouve infecté par un ver parasite de 1,7 m.

Un homme de Fresno, en Californie, aime tellement les sushis qu’il les mange tous les jours. Peut-être qu’il reconsidérera cette habitude après l’expérience qu’il vient  vivre.

En allant se rendant aux toilettes, l’homme a découvert dans ses selles un ver parasite d’environ 1,7 mètre de long. Sans se poser de questions, il s’est vite rendu aux urgences.

Une infection causée par la consommation de sushi :

Le Dr Kenny Banh, médecin urgentiste du campus de Fresno à UC-San Francisco, a raconté l’histoire du patient qui est entré dans son service des urgences en Août dernier. Le patient se plaignait de terribles douleurs à l’estomac et de diarrhées ensanglantées.

Un amateur de sushi se retrouve infecté par un ver parasite d’1,7 m.

Ayant montré aux médecins le fil (ver) long qu’il avait retiré de ses selles, ceux-ci ont tout de suite de quoi il souffrait. Il s’agissait en fait d’anneaux du parasite, présent à cause d’une consommation très fréquente de sushis.

LIRE AUSSI:  Cette mère garde des photos choquantes de sa guérison du cancer, après l’avoir confondu avec de simples troubles hormonaux.

Kenny Bahn, qui a soigné le patieny, raconte avoir cherché ce qui pouvait avoir causé un helminthe, une autre appellation attribué aux vers parasites d’une telle taille. Le patient n’ayant pas voyagé récemment, la piste de consommation d’eau dans des régions où l’infection est très présente, a dû être écartée.

Alors, après que l’homme a fait savoir qu’il consommait du poisson cru quotidiennement, Bahn n’avait plus de doute sur l’origine de cette infection. En effet, certains types de poissons consommés en Amérique du Nord sont susceptibles d’être porteurs de larves de vers infectieux.

En milieu naturel, ils peuvent notamment être présents dans des saumons ou des carpes et mesurer plusieurs mètres.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI