Les Américains veulent que les membres du Congrès urinent dans des éprouvettes pour démontrer qu’ils ne sont pas drogués !

Accueil » News » Les Américains veulent que les membres du Congrès urinent dans des éprouvettes pour démontrer qu’ils ne sont pas drogués !

En 2013, des citoyens américains ont été interrogés et les chiffres montrent que la majorité des sondés voulaient faire passer des tests obligatoires de dépistage aux membres du Congrès américain. L’appel est surtout un mouvement contre l’hypocrisie potentielle de ces élus qui, eux-mêmes, seraient habitués des drogues qu’ils veulent maintenir dans l’illégalité.

Cette exigence excentrique est liée à la saisie d’une grande quantité de cocaïne dans un yacht au large de la cote californienne. A la surprise générale, il s’est avéré que le bateau était possédé par le beau-père du sénateur Mitch McConnell (également un de ses plus grands financiers). Et Curieusement encore, aucune charge n’a été retenue contre lui.

La fièvre américaine du dépistage :

Selon un nouveau sondage de YouGov, 64 % des Américains exigeraient des bénéficiaires de l’aide sociale de se soumettre à un test de dépistage aléatoire, une mesure soutenue par les législateurs républicains ces dernières années, alors que 18 % s’y opposent.

Vous pouvez lire également :  D'après la science, les personnes qui n'arrivent pas à se lever et traînent tard au lit seraient des génies !

Une majorité encore plus forte ont dit qu’ils sont en faveur du dépistage aléatoire des drogues pour les membres du Congrès, par une marge de 78 % contre 7 %. 62% se sont même dit «fortement» favorables pour le dépistage de drogue des législateurs du Congrès, comparativement à seulement 51 % qui a dit la même chose pour les bénéficiaires de l’aide sociale.

La Chambre des représentants a adopté cette année une loi qui permettrait aux États d’exiger que les récipiendaires de timbre-poste passent un teste d’urine pour prouver qu’ils ne consomment pas de drogues. En 2012, les républicains ont exigé des tests de dépistage de drogues pour les personnes qui cherchent des prestations d’assurance-chômage quand ils perdent leur emploi.

Au niveau des États, les législateurs à travers le pays ont demandé des tests de dépistage de drogues pour un éventail de programmes de filets de protection sociale. Les politiciens se réfèrent parfois à des prestations gouvernementales soumises à des conditions de ressources comme étant des «prestations sociales», bien que ce terme soit plus communément un surnom pour le programme relativement modeste d’aide temporaire aux familles nécessiteuses.

Vous pouvez lire également :  Qu’est-ce que vous voyez en premier : un lapin ou un canard ? Les résultats peuvent montrer à quel point vous êtes créatif

Découvrez pourquoi autant de tests de dépistage de drogues sont proclamés aux populations US afin de bénéficier de leurs droits sociaux … (En seconde partie de cet article).

Voici les résultats complets du sondage et les domaines les plus concernés par le dépistage de drogues des membres du Congrès Américain :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook

Page suivante

VOUS AIMEREZ AUSSI