Les Américains veulent que les membres du Congrès urinent dans des éprouvettes pour démontrer qu’ils ne sont pas drogués !

Accueil » News » Les Américains veulent que les membres du Congrès urinent dans des éprouvettes pour démontrer qu’ils ne sont pas drogués !

Voici les résultats complets du sondage et les domaines les plus concernés par le dépistage de drogues des membres du Congrès Américain :

 

Les démocrates ont souvent suggéré que si les tests de dépistage des drogues sont bons pour les gens qui reçoivent une aide gouvernementale, alors ils sont bons pour les gens qui dirigent le gouvernement, aussi. Les républicains ne vont généralement pas de pair avec cette idée, bien que la législature de l’État du Kansas soit une exception récente, mais les électeurs approuvent cette mesure chaleureusement.

Alors que les tests de dépistage des drogues pour les bénéficiaires de l’aide sociale et les législateurs ont reçu un soutien à travers internet dans le nouveau sondage de YouGov, au congrès aussi ils y étaient favorables. Ainsi 86% des républicains, 77 % des démocrates et 75 % des indépendants ont déclaré qu’ils veulent des tests de dépistage des drogues pour les membres du Congrès.

Les résultats du sondage en détails :

Les républicains se sont dits particulièrement attachés aux tests de dépistage des bénéficiaires de prestations d’aide sociale, puisque 87% étaient favorables et seulement 9% s’y sont opposés. Parmi les démocrates, 50% étaient favorables et 28% étaient opposés aux tests de dépistage des bénéficiaires de l’aide sociale, alors que les indépendants étaient favorables à une marge de 64 à 16%.

Si un membre du Congrès est pris en utilisant des drogues illégales, comme le représentant Trey Radel, les américains se montreront sans pitié. 66% ont déclaré qu’un membre du Congrès condamné pour possession d’une petite quantité de cocaïne devrait être forcé à démissionner, alors que seulement 14 % ont préféré laisser le membre condamné mener sa période à terme.

Selon le sondage, les Américains considèrent que le dépistage des drogues est une évidence dans de nombreuses circonstances. 72% des répondants appuyaient le dépistage aléatoire des drogues chez les membres de l’armée et 87% l’appuyaient pour les pilotes de lignes internes. Alors que 71% des répondants appuient le dépistage aléatoire des drogues chez les athlètes professionnels.

Enregistrer

Page précédente
VOUS AIMEREZ AUSSI