Cette analyse peut aider à détecter un cancer en phase initiale

Accueil » Santé » Cette analyse peut aider à détecter un cancer en phase initiale

Bien qu’elle soit toujours en phase expérimentale, cette récemment découverte pourrait remplacer les examens invasifs détectant la présence de cancer. De nombreuses études menées par le Conseil Supérieur de Recherches Scientifiques en Espagne révèlent des moyens intéressants permettant de détecter le cancer dans ses premiers stades grâce à un échantillon de sang !

Les laboratoires de biomédecine vont bientôt disposer d’un outil, développé par des scientifiques espagnols, pour amplifier l’ADN et ainsi détecter un cancer par une simple analyse de sang.

L’étude du CSIC 

Les scientifiques espagnols ont développé le premier kit permettant d’amplifier les morceaux d’ADN. Grâce à cette découverte, on pourrait détecter une tumeur cancérigène. Cette solution est déjà utilisée dans certains hôpitaux espagnols et présente 2 avantages majeurs :

– Elle détecte les tumeurs à une phase précoce

– Elle n’est pas invasive (il suffit de faire une simple prise de sang)

Bien que ces découvertes soient fructueuses, il est nécessaire de continuer les enquêtes et les recherches scientifiques encore longtemps. Car c’est de cette manière que l’on pourra exceller pour diagnostiquer les cancers en stades précoces et d’autres pathologies.

Quels sont les caractéristiques du cancer du côlon ?

Le cancer du côlon résulte d’un fonctionnement irrégulier des cellules du rectum ou de côlon qui se divise de manière incontrôlée jusqu’à développer une tumeur maligne. Généralement, ce type de cancer commence avec le développement d’un petit polype dans la partie interne du rectum ou du côlon. A noter que les polypes sont fréquents chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Quels sont les symptômes du cancer du côlon ?

Voir la page suivante (cliquez sur le bouton jaune en bas)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI