Les appels à l’aide du corps UN MOIS avant une crise cardiaque. Cette liste peut vous SAUVER.

Accueil » Santé » Les appels à l’aide du corps UN MOIS avant une crise cardiaque. Cette liste peut vous SAUVER.

Les infarctus du myocarde, mieux connus sous le nom de crises cardiaques, touchent des millions de personnes chaque année. Grâce aux efforts de recherche déployés au cours des dernières décennies, des dizaines de milliers de personnes arrivent à survivre à leur crise cardiaque.

Mais il reste beaucoup de chemin à faire en ce qui concerne l’identification des personnes à risque – et l’identification pour chaque individu des signes avant-coureurs. Il est en effet reconnu que la moitié des personnes frappées par un infarctus du myocarde ont eu des symptômes au cours des semaines précédentes, sans nécessairement savoir qu’ils présageaient un épisode cardiaque.

1. La fatigue

Il est tout à fait normal de ressentir de la fatigue, mais si vous êtes épuisé au point où des activités quotidiennes vous semblent être de la torture, il peut être une bonne idée d’investiguer les causes de la fatigue.

D’autre part, si vous remarquez que vous êtes constamment à bout de souffle (et qu’il s’agit d’un état de chose anormal pour vous), vous devriez consulter un médecin immédiatement. Se trouver dans une situation stressante quand on est à risque d’une crise cardiaque peut être un élément déclencheur suffisant.

2. Un poids sur la poitrine

L’un des signes avant-coureurs les plus fréquents d’un infarctus du myocarde est de ressentir une forte pression (ou un serrement) sur la poitrine. Certaines victimes décrivent même la sensation d’avoir « un éléphant assis sur la poitrine ».

La douleur dans la poitrine peut également irradier vers les bras (souvent le bras gauche ou l’aisselle gauche) ou vers la mâchoire, le cou et le dos. Une douleur de ce type dure normalement 15 minutes.

LIRE AUSSI:  Arrêt cardiaque et crise cardiaque : Différences et ce qu'il faut faire dans les deux situations ...

3. Détresse respiratoire

Avant une crise cardiaque, plusieurs sujets disent avoir eu le souffle court. Cela est généralement dû au fait que les poumons ne reçoivent plus suffisamment de sang parce que les artères sont partiellement bloquées.

Si vous avez soudainement de la difficulté à respirer, vous devez immédiatement obtenir l’aide d’un professionnel de la santé.

4. Le manque d’énergie

Similaire à la fatigue, le manque d’énergie est cette sensation d’avoir les « jambes molles ». Il s’agit d’une sensation qui peut vouloir dire que vos muscles ne reçoivent plus le sang dont ils ont besoin. Il s’agit d’un des premiers signes annonciateurs d’une crise cardiaque.

5. Étourdissements et sueurs froides

Une transpiration soudaine et abondante peut être un signe d’une crise cardiaque imminente. Le fait de ne pas avoir une circulation sanguine suffisante au cerveau peut causer des étourdissements. Dans les deux cas, mieux vaut aller voir un médecin.

6. Rhume et grippe

Vous avez un mauvais rhume? Pas de panique. Il ne s’agit pas d’un symptôme dangereux. Mais certaines personnes notent ressentir des symptômes similaires à ceux d’un rhume jusqu’à un mois avant une crise cardiaque. Pas de panique donc, mais souvenez-vous de ce détail, particulièrement si vous ressentez l’un des autres symptômes de cette liste.

En conclusion, il est important de se rappeler que les symptômes annonciateurs d’un infarctus du myocarde diffèrent d’une personne à l’autre. En vous souvenant de cette liste de six points, cela dit, vous pouvez potentiellement sauver une vie.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI