APPENDICITE: les symptômes précurseurs et les moyens de prévention

Accueil » Santé » APPENDICITE: les symptômes précurseurs et les moyens de prévention

L’appendice iléo-caecal est une petite excroissance de 8 cm de long qui se situe au niveau du cæcum. L’appendice n’est pas indispensable à l’organisme, mais elle peut être infectée ou gonflée, ce qui entraîne une appendicite.

cicatrice-appendicite

L’appendicite est une urgence nécessitant une intervention chirurgicale pour retirer l’appendice. Sinon, ce dernier peut éclater et libérer des bactéries dans la cavité abdominale.

Quels sont les symptômes précurseurs de l’appendicite ? 

Le premier symptôme se traduit par une douleur dans l’abdomen, près du nombril. Elle rend à devenir plus intense tout en se déplaçant vers la partie inférieure de l’abdomen. Parfois des douleurs au dos et au rectum peuvent se manifester.

Certaines personnes peuvent éprouver des crampes abdominales et souffrir de diarrhée et de constipation. L’appendicite peut également se traduire par la dysurie (douleurs pendant l’urination) et des difficultés à évacuer les gaz.

LIRE AUSSI:  Votre douleur aux dents va disparaitre en une seconde avec ce remède naturel !

D’autres symptômes peuvent se manifester comme la perte d’appétit, les nausées, les vomissements, le gonflement de la zone abdominale, la fièvre, entre autres.

Il n’existe pas des moyens de prévention, mais vous pouvez tout de même réduire le risque de l’appendicite à travers l’alimentation. En effet, il existe des aliments qui aident à améliorer le système digestif et à prévenir les infections.

Voici les meilleurs aliments pour réduire le risque de l’appendicite :

Voir la page suivante (cliquez sur le bouton jaune en bas)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI