Signes avant-coureurs d’un AVC que vous devez connaître même si vous êtes encore jeune

Accueil » Santé » Signes avant-coureurs d’un AVC que vous devez connaître même si vous êtes encore jeune

Il existe deux types d’attaques cérébro-vasculaire: les attaques ischémiques, produites lorsque le sang est bloqué par un caillot de sang au niveau du cerveau et hémorragiques, lorsqu’un vaisseau sanguin cérébral est brisé. La première a tendance à se produire dans 80% des cas, tandis que la seconde ne concerne que 20% des personnes atteintes (La dernière étant, par ailleurs, la plus sévère).

Voilà pourquoi vous devriez être très attentifs aux symptômes d’un AVC afin que vous puissiez repérer et prévenir à temps ce type d’attaque avant qu’il ne soit trop tard : 

  1. Confusion soudaine.
  2. Compréhension de difficulté ou de mots à prononcer
  3. Faiblesse ou engourdissement d’une partie du corps (bras ou jambe).
  4. Problèmes de Vertigo ou des problèmes d’équilibre mobile.
  5. Léthargie et une somnolence.
  6. Mal de tête soudain, sans raison.

Ces symptômes peuvent parfois être causés par d’autres maladies qui peuvent être en mesure de vous confondre, mais malgré cela, ne vous inquiétez pas, car la meilleure recommandation est que vous alliez à l’hôpital le plus rapidement possible pour s’assurer qu’il ne s’agit pas de symptômes d’un accident vasculaire cérébral.

Il est important de partager ce post sur votre réseau en vue de faire connaître ces informations à un large public, soit vos amis ou votre famille, et qu’ils soient conscients de la gravité des symptômes d’un AVC et de l’obligation de les repérer avant l’attaque.

Page précédente
VOUS AIMEREZ AUSSI