Attention : les infections fongiques peuvent causer le cancer !

Accueil » Santé » Maladies & douleurs » Cancers » Attention : les infections fongiques peuvent causer le cancer !

Le nombre de diagnostics de cancer dans le monde ne cesse d’augmenter d’année en année, à tel point que la maladie se classe désormais comme 2ème principale causé de décès dans le monde, après les maladies cardiaques.

En dehors des choix de vie malsains évidents, tels que le tabagisme et l’alcoolisme, les scientifiques sont souvent en désaccord sur la cause réelle du cancer. Bien qu’il puisse y avoir des opinions scientifiques variées à ce sujet, une découverte récente identifie les infections fongiques comme potentielle cause de cette maladie mortelle.

Une simple infection fongique peut causer le cancer :

Selon The Home Medical Encyclopedia, en 1963, environ 50% de tous les Américains souffraient d’une infection fongique systémique «non reconnue».

La cause de cette infection a été attribuée à plusieurs facteurs, dont certains sont des antibiotiques, des pilules contraceptives, une consommation excessive de sucre et de céréales transformées, une contamination par des métaux lourds, des xénoestrogènes, l’alcool, le tabagisme et le stress chronique.

Ces facteurs, associés à des régimes fortement déficients en enzymes actifs et en probiotiques, ont ouvert la voie à l’une des infections fongiques les plus répandues à ce jour, le Candida albicans.

Comment un problème fongique comme le Candida albicans mène-t-il à un éventuel diagnostic de cancer?

LIRE AUSSI:  "Ne perdez pas espoir, le cancer est curable" - Informations utiles d'un spécialiste allemand du cancer.

Selon le Dr Robert Young, « les bactéries, levures, champignons et moisissures ne sont pas la cause d’une maladie cancéreuse mais sont le résultat et la preuve de la transformation biologique des cellules et des tissus d’un état sain à un état malsain ».

Il ajoute que  » c’est l’acidification excessive du corps qui conduit au développement d’infections fongiques et mycosiques chroniques et finalement à un état cancéreux des cellules et des tissus ».

En plus, cette théorie soutient que les levures comme le Candida, sont anaérobies, ce qui signifie qu’elles génèrent de l’énergie en l’absence d’oxygène. Une fois dans la circulation sanguine, ils peuvent coloniser certaines zones du corps et réduire les niveaux d’oxygène.

En conséquence, les cellules locales commutent leur système énergétique de l’oxygène à un système qui n’utilise pas du tout d’oxygène, favorable au développement des cellules cancéreuses.

En outre, il a été démontré que des bactéries bénéfiques dans votre intestin dirigent jusqu’à 85% de votre réponse immunitaire, libèrent des vitamines anticancéreuses de votre alimentation et même produisent un composé (butyrate de sodium) qui provoque l’auto-inflammation des cellules cancéreuses. Mais en cas d’infection de Candida, cela pourrait altérer gravement la fonction des bactéries bénéfiques.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI