Faites attention ! Votre lit est rempli d’acariens toxiques…leur présence est néfaste pour vos poumons. Voici comment vous en débarrasser…

Accueil » Santé » Faites attention ! Votre lit est rempli d’acariens toxiques…leur présence est néfaste pour vos poumons. Voici comment vous en débarrasser…

A votre réveil, des millions d’acariens se trouvent sur votre lit, sur les draps et les couvertures. Les ranger dans un endroit sombre ne fera que protéger ces acariens, alors que si vous l’exposiez à la lumière du soleil, cela les tuera tous.

Les acariens qui s’emprisonnent sur un lit sont les sources de beaucoup d’allergies et d’asthme chez la plupart des personnes. Selon le Dr Stephen Pretlove de l’Ecole d’Architecture Universitaire de Kingston, nous conseille de ne plus ranger notre lit à notre réveil, car c’est de cette manière que le lit, les draps et les couvertures seront exposés à l’air frais et aux rayons du soleil réduisant, ainsi, l’endurance des acariens.

Selon ce même scientifique, votre lit peut accueillir plus de 2 millions d’acariens à cause de la sueur de la transpiration et des cellules mortes de notre peau, deux sources d’alimentation et de survie des acariens.

LIRE AUSSI:  Même Les médecins n'y croient pas ! Cette boisson naturelle élimine la douleur articulaire des jambes en 7 jours...

Carolyn Forte est la directrice du Laboratoire de Nettoyage à l’Institut Good Housekeeping dont les conseils et les recommandations se focalisent très souvent sur l’obligation de laisser votre lit sans le ranger durant toute la matinée pour le sécher et tuer les acariens.

Il faut garder en tête qu’un acarien ne peut survivre dans un milieu sec, et en partant de ce fait, le fait de faire sécher les draps du lit et le matelas vont chasser ces bestioles microscopiques de la surface de votre couche.

Une fois que vous aurez appliqué cette technique, vous allez voir comment vous allez mieux respirer et, en même temps, cela vous épargne le mal de faire votre lit après votre réveil, n’est-ce pas ?!

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI