Attention: le nouveau cantaloup Walmart a été développé par Monsanto

Accueil » News » Attention: le nouveau cantaloup Walmart a été développé par Monsanto

Il y a des millions de raisons de ne pas acheter de produits fabriqués par le géant de l’industrie agro-alimentaire américain Monsanto. Qu’il s’agisse de graine génétiquement modifiée (GE), de fruit ou de légume pulvérisé avec leurs pesticides et herbicides hautement toxiques, Mosanto dépense des milliards de dollars pour présenter ses produits comme étant surs.

Prenons, par exemple le nouveau cantaloup qu’ils ont produit pour les magasins Walmart appelé le «Sweet Spark», que la société prétend être «40% plus doux que le cantaloup d’hiver actuel de Walmart». Mais pourquoi? Cela est-il avéré ? Vous devriez peut-être bien penser avant d’acheter ces cantaloups :

L’histoire sombre de Monsanto :

Jetons un coup d’œil à l’histoire de Monsanto, une entreprise qui est sur le point de fusionner avec Bayer et qui «contrôlera un tiers du marché mondial des herbicides», selon les Perspectives du réseau mondial.

Et n’oubliez pas ces 7676 brevets de semences que Monsanto possède et le glyphosate que l’État de Californie a finalement reconnu comme étant cancérigène et sera interdit prochainement.

Si l’on se fie aux dernières décennies de l’histoire de Monsanto, il est évident qu’elles ont connu une «romance chimique», selon EarthJustice.org. Ils ont commencé en 1901 avec la production de saccharine, un édulcorant artificiel dangereux.

Ils ont également participé à la production de biphényles polychlorés (PCB), un polluant chimique toxique, l’herbicide 2-4 D, qui a ensuite été utilisé dans l’agent Orange et le DDT. Le livre de Rachel Carson, Silent Spring, raconte les conséquences désastreuses du DDT, désormais interdit, ainsi que les PCB.

C’est en 1980 que la Cour suprême des États-Unis a autorisé le brevetage dans l’affaire intitulée Diamond V.Chakrabarty. Cela a ouvert la porte à la « propriété » et à l’ingénierie génétique des semences, dont Monsanto était désireux de bénéficier. Ils ont recruté une équipe de scientifiques – appelés «biologistes moléculaires» – qui étaient déterminés à découvrir les secrets de l’ADN et des manipulations génétiques.

Leur premier produit génétiquement modifié s’appelait Posilac, mis au point en 1994. Ce produit a été vendu aux agriculteurs pour être injecté dans des vaches laitières afin qu’ils produisent plus de lait. Les scientifiques ont pris un gène de l’hormone de croissance bovine, l’ont mélangé avec e coli et ont créé une hormone de croissance bovine GE, appelée rBGH.

Alors, revenons à ces millions de raisons de rester à l’écart des produits de Monsanto. Une des raisons est que Monsanto a passé des années à mentir au public et à cacher des informations négatives sur ses produits. Un autre exemple est le fait que beaucoup de ses produits, comme le nouveau cantaloup Sweet Spark de Walmart, n’ont pas été prouvés comme étant sûrs pour la consommation.

Mais peut-être la raison la plus importante est le fait que des millions de personnes, d’animaux et d’organismes ont été brutalement agressés et, dans certains cas, sont morts en raison des produits chimiques toxiques de Monsanto et de la destruction potentielle de l’approvisionnement alimentaire.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI