Attention : Voici les 3 aliments dont il ne faut JAMAIS manger les restes …

Accueil » Santé » Attention : Voici les 3 aliments dont il ne faut JAMAIS manger les restes …

Il arrive souvent que nous préparons un peu trop de nourriture pour le déjeuner et dont nous stockons les restes pour le remanger le lendemain. Un repas préparé à base des restes de la veille ne sera pas aussi bon que l’ancien, mais certains préfèrent ne pas gaspiller la nourriture et la réchauffer à maintes reprises pour en profiter. Dans cet article, vous saurez pourquoi le réchauffement des restes de 3 aliments pourrait vous tuer…

Parfois, il n’y a rien de mal à réchauffer les restes du repas de la veille, mais tous les aliments ne se ressemblent pas et certains peuvent être dangereux à la consommation si nous nous habituons à consommer leur reste.

Quand conserver et réchauffer les restes des aliments ?

Parmi les choses qui mettent à mal votre corps, celle de stocker les restes de vos repas pour les réchauffer et les consommer dans les jours qui suivent.

Certains gestes du quotidien peuvent vraiment nuire à votre santé ! En effet, comment deviner leur impact alors qu’ils paraissent tout ce qu’il y a de plus inoffensifs ?

Il n’est pas question non plus de jeter tous les restes d’aliments, mais il faut tout de même faire attention à certains d’entre eux que le temps et la cuisson répétée rend toxiques.

Bien entendu, il n’est pas question de les jeter ou de les gaspiller mais juste d’éviter de réchauffer certains aliments en particulier. AstucesNaturelles dresse une petite liste de 3 aliments en vue de vous mettre en garde concernant le réchauffement de certains restes d’aliments qui deviennent toxiques après leur deuxième cuisson…

Voici les 3 aliments dont vous ne devez jamais réchauffer les restes :

Le Riz : Peut-on manger les restes du riz en les réchauffant ? Si la cuisson du riz ne respecte pas bonne température, manger ses restes peut conduire à des vomissements et des diarrhées. Cela se produit parce que souvent il y a des bactéries qui survivent pendant le processus de cuisson et quand vous essayez de manger les restes de cet aliment, les spores multiplient et se propagent, ce qui provoque des problèmes digestifs. Vous pensez sûrement que le réchauffage du riz permet d’éliminer les bactéries nocives, mais en réalité, certains peuvent même survivre à une très haute température d’ébullition.

Les huiles végétales : Réchauffer un repas avec de l’huile végétale peut augmenter le risque d’un accident vasculaire cérébral et même de l’apparition d’un cancer. Les dernières recherches ont démontré que le chauffage à plusieurs reprises dans des huiles polyinsaturées où se trouve l’acide linoléique comme le canola, le maïs, le tournesol et le soja, peut libérer des composés toxiques qui causent de nombreux problèmes de santé.

Le principal coupable de cet empoisonnement est l’acide gras appelé 4-hydroxy-trans-2-nonrnal (HNE) qui a été lié, à de nombreuses reprises, au cancer, à des troubles hépatiques, à la maladie de Huntington, d’Alzheimer, de Parkinson et aux accidents vasculaires cérébraux. L’American Dietetic Association a révélé que le fait de réchauffer de l’huile végétale maintes et maintes fois libère cet acide toxique et peut conduire à des conséquences néfastes pour la santé.

Les légumes  : Beaucoup de gens sont conscients que les légumes à feuilles vertes ne doivent pas être réchauffés, car ils libèrent des composés toxiques, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Tout comme le riz, les légumes doivent être correctement stockés dans le réfrigérateur à une température inférieure à 4 ° C. Beaucoup de légumes comme la laitue, les épinards, les betteraves et le céleri, contiennent de grandes quantités de nitrate, une substance non-toxique en elle-même pas, qui peut le devenir si elle se transforme en nitrite par procédé de réchauffement.

Quand les légumes sont laissés à la température ambiante, les nitrates peuvent se transformer en nitrites. Les nitrites sont dangereux, surtout pour les petits enfants car ils peuvent causer un trouble sanguin méthémoglobinémie très rare et qui se manifeste par des convulsions, des maux de tête, de l’essoufflement et de la fatigue.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI