ATTENTION! Voici les conséquences insoupçonnées du paracétamol !

Accueil » News » ATTENTION! Voici les conséquences insoupçonnées du paracétamol !

Le paracétamol, aussi appelé acétaminophène, est un composé chimique utilisé comme antalgique (anti-douleur) et antipyrétique (anti-fièvre), qui figure parmi les médicaments les plus communs, utilisés et prescrits au monde.

Il est indiqué dans le traitement des symptômes d’intensité faible à modérée, seul ou en association à d’autres analgésiques, notamment les opioïdes. Le paracétamol est très populaire, car il a moins de contre-indications que d’autres antalgiques et jouit d’une bonne image auprès du public.

Le pire effet indésirable du paracétamol

Une étude d’Oxford publiée dans la revue Social Cognitive and Affective Neuroscience démontre que le paracétamol, qui soulage les douleurs et les fièvres, réduit aussi de façon dramatique la capacité à comprendre et partager les souffrances des autres !

para

Ce n’est pas étonnant quand on y réfléchit : Les circuits nerveux dans le corps et le cerveau, qui vous font ressentir de la douleur physique sont, en grande partie, les mêmes que ceux qui s’activent quand vous voyez quelqu’un souffrir ou se faire torturer.

Si vous bloquez les uns, cela bloque les autres.

De dramatiques conséquences en chaîne

Le journaliste Alexandre Imbert voit dans le paracétamol et les antidouleurs une explication possible de l’étrange apathie et résignation, dont vous faites preuve face aux horribles attentats qui se succèdent :

LIRE AUSSI:  Découvrez la première lentille bionique : Cette petite chirurgie de 8 minutes vous dotera d'une vision surhumaine, pour toujours !

« Les commentaires exaspérés fusent parfois (surtout le matin), mais on sent bien que le cœur n’y est plus. Il s’installe une résignation ou plutôt une stratégie d’auto-défense. On passe devant la Une de Libération comme on passe devant un mendiant dans la rue, en faisant semblant de ne pas voir…»

Comment y remédier ?

La prochaine fois que vous prenez un paracétamol ou un médicament antidouleur, n’oubliez pas que vos sentiments et votre comportement seront modifiés !

Que vous risquez d’être plus dur, impitoyable, et peut-être injuste avec vos proches.

Que cela peut nuire aux gens que vous aimez, et vous nuire à vous-même. Réservez ces médicaments aux cas où ils sont indispensables. Ne les prenez pas régulièrement.

Choisissez, autant que possible, les alternatives naturelles qui soulagent les douleurs sans pour autant perturber votre organisme dans son ensemble.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI