Avertissements : Les édulcorants artificiels causent le cancer !

Accueil » News » Avertissements : Les édulcorants artificiels causent le cancer !

Même si vous n’utilisez pas directement les édulcorants artificiels dans la préparation de vos aliments, il est fort probable que vous ingériez ces produits lorsque vous achetez à manger dans les fastfoods et autres restaurations rapides. Comme beaucoup de gens l’ignorent, ces édulcorants sont loin d’être une bonne option pour votre santé.

S’il vous est déjà arrivé d’ajouter l’édulcorant artificiel sucralose (nom de marque Splenda) à votre alimentation parce que vous pensez que c’est une alternative saine au sucre, vous êtes dangereusement induit en erreur. La recherche de l’Institut Ramazzini a établi un lien entre l’alternative populaire du sucre et le cancer, en particulier la leucémie.

Le Splenda a augmenté le risque de cancer chez la souris :

Les chercheurs ont nourri les souris avec du Splenda. Les souris ont reçu des concentrations variables de l’édulcorant artificiel : 0 ppm (parties par million), 500 ppm, 2 000 ppm, 8 000 ppm ou 16 000 ppm.

Une augmentation significative des tumeurs cancéreuses a été observée chez les souris mâles et le risque a augmenté avec la dose. Le risque de leucémie chez les souris mâles a également augmenté de manière significative, en particulier chez ceux qui recevaient du Splenda à des doses de 2 000 à 16 000 ppm.1

Selon le rapport des chercheurs sur l’étude, « Ces résultats ne corroborent pas les données antérieures indiquant que le sucralose (ou splenda) est biologiquement inerte. D’autres études sont nécessaires pour démontrer l’innocuité du sucralose, y compris de nouveaux essais biologiques cancérogènes plus adéquats chez le rat. Considérant que des millions de personnes sont probablement exposées, des études de suivi sont urgentes. « 

Le centre pour la science dans l’intérêt public CSPI a expliqué que les seules autres études d’alimentation à long terme menées sur le Splenda ont été menées par son fabricant. La nouvelle étude, rapporte le centre est plus fiable que les études financées par l’industrie elle-même.

Après plus d’une décennie, le CSPI a finalement réussi à attirer l’attention sur le Splenda en recommandant aux consommateurs de l’éviter. Mais, il faut aussi savoir que le CSPI est une organisation dont les directives doivent être prises avec un peu de recul.

Par exemple, tout en recommandant aux gens d’éviter les édulcorants artificiels comme le sucralose, l’aspartame et la saccharine, ils considèrent toujours que la consommation de soda sans sucres est plus sûre que la consommation de soda ordinaire. Alors qu’en réalité, les deux sont tous autant dangereux l’un comme l’autre.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI