Si vous avez une minute, arrêtez tout et lisez cette histoire…Elle changera peut-être votre vie !

Accueil » News » Si vous avez une minute, arrêtez tout et lisez cette histoire…Elle changera peut-être votre vie !

C’est l’histoire de deux hommes que le destin avait réuni dans une chambre d’hôpital. Les deux souffraient d’une maladie grave qui leur valaient de rester au lit pendant plusieurs mois.

L’un d’eux était positionné tout près de la fenêtre et pouvait, donc, voir ce qui se passait dehors, alors que l’autre était à côté du premier et se contenter d’écouter les récits de son partenaire de chambre.

Publicité

Jour après jour, le patient au bord de la fenêtre racontait à son camarade qu’il y avait un joli lac au bord duquel il y avait des enfants qui jouaient à la marelle, un endroit où on pouvait respirer de la joie et où les cygnes se baignaient majestueusement.

Pris de jalousie, le patient qui écoutait cette belle description voulait la place de son camarade à n’importe quel prix…même en l’empoisonnant pour jouir, à son tour, de cette belle vue panoramique.

LIRE AUSSI:  Selon une étude récente, Les fruits et légumes contribuent a l'amélioration de la santé mentale et Voici pourquoi!

histoire_emouvante_lire

 

Un beau matin, les infirmières ont retrouvé le corps du pauvre jeune homme, qui était au bord de la fenêtre, immobile et sans vie. Son camarade l’a empoisonné et il a réussi son coup.

Lorsqu’il a pris la place du défunt, il n’a pu admirer qu’un grand mur en béton sans aucune vue panoramique semblable à la description qu’il entendait chaque jour de la bouche de celui qu’il a tué. Après s’être renseigné auprès des infirmières, elles lui ont dit que son camarade était aveugle et qu’il voulait juste lui remonter le moral à cause de sa maladie…

Morale à retenir :

En fin de compte, la jalousie est un cancer qui se propage dans notre vie pour nous détruire à petit feu et rien au monde ne vaut le mérite de rendre la joie à une personne qui s’en est privée.

 

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI