La barbe préserve votre jeunesse, votre santé et votre beauté, affirme la science

Accueil » News » La barbe préserve votre jeunesse, votre santé et votre beauté, affirme la science

Si pour certains, les barbes sont signes de maturité ou même virilité, ils semblent bien qu’ils aient plus d’avantages que nous ne le pensions.

Les chercheurs ont découvert que les hommes barbus, bénéficient d’un certain nombre d’avantages pour la santé, que les non barbus.

Les preuves scientifiques :

Publicité

Publiée dans le Journal de radioprotection Dosimetry, une étude menée par l’Université du Queensland du Sud  montre comment la barbe peut bloque les effets des rayons ultraviolets du soleil.

La barbe préserve votre jeunesse, votre santé et votre beauté, affirme la science

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont laissé des mannequins barbus, ainsi que des mannequins non barbus, sous le soleil brûlant de l’outback australien, puis ont comparé la quantité de radiation absorbée par chacun.

L’étude a révélé que la barbe bloquait 90 à 95% des rayons ultraviolets. Ce qui peut non seulement ralentir le processus de vieillissement, mais aussi réduire les risques de cancer de peau.

LIRE AUSSI:  N'utilisez JAMAIS votre téléphone portable pendant qu'il est en charge ! Ce petit garçon a failli en mourir...

Un bénéfice très important a également été noté pour les patients asthmatiques, car les pollens et les poussières se bloquent simplement dans cette crinière faciale lustrée! Pour couronner le tout, la barbe retient l’humidité et protège contre le vent, gardant votre apparence jeune et fraîche.

Toutefois, il est important de noter que la barbe peut transmettre une infection si elle n’est pas correctement prise en charge. Et ils peuvent rendre la consommation de certains aliments plus difficile, car certains aliments pourraient se retrouver plus sur vos poils faciaux que dans votre bouche.

Cependant, il semble clair que les raisons positives de la croissance d’une barbe l’emportent largement sur les raisons négatives.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI