Battue par son mari à chaque fois qu’une des ses photos reçoit un « like » sur facebook !

Accueil » News » Battue par son mari à chaque fois qu’une des ses photos reçoit un « like » sur facebook !

Cette femme paraguayenne a été obligée de subir une opération de reconstruction  faciale après que son mari jaloux la battait à chaque fois que quelqu’un mettait « un like » sur ses photos Facebook.

Selon la police,  Adolfina Camelli Ortigoza, âgée de 21 ans seulement, a été détenue contre son gré dans le domicile conjugal et soumise à des coups constants par son mari de 32 ans.

Une jalousie extrême :

A cause de son profile facebook, le mari d’Adolfina Camelli Ortigoza lui a fait vivre un véritables calvaire. Extrêmement jaloux, Pedro Heriberto Galeano aurait pris contrôle de son profile facebook et publiait lui-même des photos dont il surveillait les réactions.

Battue par son mari à chaque fois qu’une des ses photos reçoit un "like" sur facebook !

Ainsi, à chaque fois qu’un homme aimait l’une des images de la femme postées sur facebook, le s’enrageait et se mettait à la battre rien que pour cela.

C’est ce qu’explique son avocat Arnaldo Martinez : « Il contrôlait les réseaux sociaux de la victime, il contrôlait tous ses messages, toutes ses photos. Et pour chaque « like » qu’elle recevait d’un homme il la frappait, car il était jaloux »,.

LIRE AUSSI:  Neuf photos de décorations de Noël qui montrent que les infirmières sont des gens en OR!

Selon les déclarations de la police, Ortigoza a été carrément séquestré chez elle :

A l’arrivée des forces de l’ordre, qui auraient été alerté par le père du mari lui-même, suite à énième réaction enragée de son fils, Adolfina Camelli Ortigoza était en sang et son visage complètement défiguré.

A l’hôpital, la jeune femme a dû subir plusieurs interventions chirurgicales lourdes. Selon les déclarations de son avocat, « sa bouche était cassée, elle était très abîmée, sa peau était couverte d’hématomes ».

Battue par son mari à chaque fois qu’une des ses photos reçoit un "like" sur facebook !

Martinez a également expliqué que sa cliente n’a pas perdu ses dents parce que son mari lui mettait un linge dans la bouche pour qu’elle ne crie pas pendant les brutales bastonnades qu’elle subissait chaque jour ».

Présentement, le mari Pedro Heriberto Galeano a été arrêté et accusé de tentative de féminicide, de privation de liberté et de coédition, crimes passibles d’une peine maximale de 30 ans de prison.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI