VÉRIDIQUE : Quand Bayer et le gouvernement américain transmettent sciemment le VIH à des milliers d’enfants à travers le monde !

Accueil » News » VÉRIDIQUE : Quand Bayer et le gouvernement américain transmettent sciemment le VIH à des milliers d’enfants à travers le monde !

Quelle serait votre réaction si un fournisseur de produits pharmaceutiques, en qui vous faites confiance, vous vend des médicaments pour enfants, pouvant transmettre le VIH ? Pire encore, comment réagiriez vous, si l’institution gouvernementale en charge de votre protection, fait mine de ne rien savoir et prend par à un pareil acte ignoble ?

Vous avez sans doute déjà entendu parler  de l’aspirine Bayer, un médicament populaire dont beaucoup d’entre vous retiennent très bien le nom. Elle est mise au point par la société pharmaceutique allemande Bayer AG. Cette dernière  fabrique également de nombreux autres produits, allant des pesticides aux médicaments Facteur 8 pour les hémophiles. C’est justement, ces médicaments qui font l’objet de notre article.

Les médicaments Facteur 8 : Porteurs du VIH ?

En 1984, Bayer AG avait pris connaissance du fait que plusieurs de ces lots de médicaments de Facteur 8 contenaient le VIH.  Mais, comme il était impossible de vendre le Facteur 8 aux États-Unis, Bayer, avec la permission de la FDA, a vendu ce médicament infecté par le VIH à des pays comme l’Argentine, l’Indonésie, le Japon, la Malaisie et Singapour.

La vente de ces médicaments infectés a été reportée dans des documents recueillis par le New York Times à l’époque. Les documents ont révélé comment Cutter Biological, une division de Bayer, a expédié plus de 100 000 flacons de concentrés non chauffés d’une valeur de plus de 4 millions de dollars US, après avoir écoulé tout leur stock.

La vente de ces médicaments s’est soldée par l’infection de plusieurs dizaines de milliers de personnes par le VIH, ainsi que des décès qui se comptaient aussi par milliers. Ainsi, beaucoup d’enfants et d’adultes innocents ont trouvé la mort à cause de cette société et aucune action punitive n’a été prise à leur encontre.

C’est là tout le comble de l’histoire : Bien que reconnus coupables, aucune mesure sévère n’a été prise à l’encontre de Bayer et encore moins la FDA :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI