Un bébé à la joue percée met les réseaux sociaux en ébullition – La maman demande à des inconnus en colère de trouver un message caché

Accueil » Astuces Naturelles » Un bébé à la joue percée met les réseaux sociaux en ébullition – La maman demande à des inconnus en colère de trouver un message caché

Enedina Vance a semé la confusion sur Internet lorsqu’elle a posté une photo de sa petite fille sur Facebook.

La mère de six enfants originaire de l’Ohio (Etats-unis) a publié une image de sa petite fille souriante… avec un piercing sur la joue.

La photo est rapidement devenue virale, alors que d’autres parents ont décidé de condamner Vance pour ce qu’ils percevaient être de la maltraitance.

Cela a tellement empiré que la mère a même reçu des menaces de mort d’inconnus mécontents. Vance, cependant, a défendu ses actions, affirmant que c’était son droit de percer le visage de son bébé.

Elle a écrit :

  • « Je suis son parent, elle est mon enfant, je ferai tout ce que je veux sur elle !! » a-t-elle écrit sur Facebook. « Je prends toutes ses décisions jusqu’à ce qu’elle ait 18 ans, je l’ai fait, et elle est mienne !!
  • « Je n’ai besoin de la permission de personne, je pense que c’est mignon qu’elle se fasse percer la fossette. Ce n’est pas de l’abus !! Si c’était le cas, ce serait illégal, mais ce n’est pas le cas. Les gens percent leur bébé tous les jours, ce n’est pas différent. »

Des internautes en colère ont répondu à ce qu’ils croyaient être un pas de trop. Vance a déclaré qu’il y avait des gens qui menaçaient de la battre, d’emmener ses enfants et même de la tuer.

Jusqu’à ce que les internautes commencèrent à regarder de plus près la photo. Ils se rendirent compte que Vance utilisait en fait la popularité du post pour sensibiliser.

Il s’est avéré que l’image était un montage fait sur Photoshop ; elle avait simulé le piercing pour faire valoir un point important à propos de la circoncision.

Vance voulait utiliser la photo pour amener les gens à penser à la circoncision pour les enfants trop jeunes.

  • « Je suis tellement excitée que le monde parle enfin du droit des enfants à l’intégrité physique » a déclaré Vance, selon Metro.
  • « Je voulais que les gens soient outrés, réagissent, soient complètement choqués que quelqu’un transperce le visage de leur enfant.

Ils doivent justifier leur indignation face à un piercing comparé à leur acceptation de la mutilation des parties génitales. Personne n’a le droit de modifier le corps d’une autre personne, qu’il s’agisse d’un piercing ou d’une incision génitale, à des fins esthétiques, pas même les parents. »

Vance est certainement en train de sensibiliser sur un sujet qui ne fait pas beaucoup de bruit. Chaque enfant a le droit de choisir ce qu’il fait avec son corps, ainsi que le droit de ne pas avoir à vivre avec les décisions prises par les autres.

VOUS AIMEREZ AUSSI