Cela fait Peur : Un bébé confisqué par la CPS en raison de la croyance de ses parents dans les «théories de conspiration» !

Accueil » News » Cela fait Peur : Un bébé confisqué par la CPS en raison de la croyance de ses parents dans les «théories de conspiration» !

La tutelle gouvernementale sur les familles pour la protection des enfants a depuis longtemps sauvé de nombreux enfants de leurs parents, que ce soit en raison de maltraitance, violence ou d’environnement de vie inadéquat pour la prospérité de l’enfant. Cependant, les interventions des services de la protection de l’enfance peuvent déborder par manque d’arguments ou de par des jugements absurdes.

Dans une affaire pour le moins surprenante, un enfant d’à peine un jour a été «confisqué» de la garde de ses parents par les services de protection de l’enfance en Alabama, parce que leurs croyances et opinions chrétiennes au sujet des théories de conspiration étaient considérées comme créant un «environnement dangereux» pour le jeune enfant par des travailleurs sociaux.

Le « Politiquement incorrect » : Un délit passible de tutelle sur vos enfants ?

La mère, Christian Holm, a déclaré que les travailleurs sociaux pour le Département de Ressources Humaines de Cleburne County en Alabama, avait étiqueté les jeunes mariés comme «théoriciens de la conspiration» parce qu’ils ne voulaient pas donner à leur bébé un numéro de sécurité sociale en raison de leurs croyances religieuses qui estime que « la création de l’Homme détruit la création de Dieu ».

LIRE AUSSI:  Astuce géniale que tous les parents devraient adopter : Le père reçoit un sms codé de son fils et accourt IMMÉDIATEMENT à sa rescousse!

Les Holm ont déclaré à des journaux locaux que les services sociaux s’opposaient à leurs opinions, ajoutant ceci :
«Nous essayions juste de suivre les enseignements de la Bible aussi bien que nous le pouvions,  nous ne faisions rien de mal on parlait juste au nom de Jésus Christ. »

Les services sociaux de Cleburne County ont appelé la police et tous ensemble, ils s’en sont pris au Holm et leur ont confisqué le bébé. Puis ils ont refusé de dire au couple où ils le prenaient, prétendant œuvrer pour le bien de l’enfant.

«Ils ont pris mon bébé, Il est à nous cet enfant je l’ai porté 9 mois et ils me l’ont enlevé, ne me donnant que la date du procès et l’adresse de la cour « , a déclaré Danielle la mère effondrée de l’enfant aux journaux.

Découvrez la suite de cette histoire émouvante en seconde partie de cet article …

Voici ce qu’a décidé la justice au sujet de l’enfant confisqué, et comment ses parents vivent la séparation :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI