Des bébés qui naissent en étant accros à la drogue !

Accueil » Santé » Grossesse et bébé » Des bébés qui naissent en étant accros à la drogue !

Savez-vous ce que c’est le syndrome de sevrage du nouveau-né ? Il s’agit d’un trouble affectant les bébés nés de mères toxicomanes, qui pendant leur période de grossesse continuent à prendre de la drogue.

De nos jours, de nombreux bébés naissent avec ce syndrome, et sont donc obligé de prendre régulièrement des doses de morphine pour pallier au manque d’héroïne.

Le cas de Zoé :

Publicité

Zoé est un bébé qui vient de naître en étant accros aux opiacées. Ce qui nécessite une prise régulière de morphine toute les 3 heures pour soulager son manque. Voilà une situation qui est plutôt injuste pour un bébé qui doit souffrir de l’insouciance et du manque de responsabilité de sa mère.

Des bébés qui naissent en étant accros à la drogue !

Les substances avalées par sa mère durant la grossesse, passées à l’intérieur du fœtus, provoquant ainsi sa dépendance. En plus du manque dont elle souffre, la petite fille doit aussi faire face à des épisodes de frissons, de diarrhées, de tremblements et de douleurs musculaires.

LIRE AUSSI:  5 astuces pour prévenir les maladies neurodégénératives!

Le seul moyen de l’apaiser est de lui administrer plusieurs doses de morphines par jour. Petit à petit, la quantité va diminuer jusqu’à ce que la petite fille soit complètement sevrée et qu’elle ne ressente plus le manque.

Zoé n’est pas un cas isolé ! Aux Etats unis, de nombreux bébés naissent avec le symptôme de sevrage du nouveau-né. Selon le reportage diffusé dans  l’émission «sept à huit », en moyenne aux États-Unis, un bébé accro à l’héroïne naît toutes les 25 minutes, soit 10 fois plus qu’il y a dix ans.

Cela est aussi du en grande partie aux prescriptions abusives de médicaments dérivés d’opium. Dans ce pays pour soigner de simples douleurs cervicales, on utilise de puissants antalgiques qui rendent accros à la fois les mères et les bébés qu’elles mettent au monde.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI