Big Pharma : L’enseignement médical sous influence de lobbys pharmaceutiques … Tous les pays du monde sont concernés !

Accueil » News » Big Pharma : L’enseignement médical sous influence de lobbys pharmaceutiques … Tous les pays du monde sont concernés !

A votre avis, pourquoi votre médecin vous prescrit un médicament plutôt qu’un autre ? Pour chaque maladie, l’industrie pharmaceutique propose des solutions médicamenteuses sous forme de traitements, sirops, vaccins ou de pilules. Au milieu d’un moule concurrentielle et de conflits d’intérêts entre laboratoires pharmaceutiques, on ne sait plus à quel « médecin » se vouer !

En 1993, le Comité national mixte sur la prévention, la détection, l’évaluation et le traitement de l’hypertension artérielle a conclu que les diurétiques et les bêta-bloquants sont le choix préféré pour le traitement de l’hypertension car ils réduisent la mortalité cardiovasculaires dans les essais cliniques contrôlés.

Étonnamment, entre 1992 et 1995, les prescriptions pour les diurétiques ont diminué de 50 % et pour les bêta-bloquants de près de 40 %. D’autre part, les prescriptions pour les bloqueurs des canaux calciques nouvellement développés pour traiter l’hypertension, ont augmenté de 13%. Pourquoi ces médicaments plus coûteux et moins efficaces sont-ils prescrits au lieu des médicaments cliniquement recommandés?

Les soldats de la médecin aux ordres du marketing pharmaceutique :
Publicité

L’industrie pharmaceutique dépense des fortunes colossales pour commercialiser ses produits sous forme d’échantillons, de publipostage et de consultations de représentants pharmaceutiques. Bien qu’elle ait été critiquée pour ses pratiques de commercialisation, avec des dépenses de marketing qui représentent presque le double de celui des coûts de recherche et de développement, Les 3 plus grands fabricants pharmaceutiques dans le monde font la pluie et le beau de temps dans l’univers des médecins.

LIRE AUSSI:  Voici pourquoi Steve Jobs a interdit à ses enfants l’utilisation de l’iPad ...

L’industrie consacre au moins 5 milliards de dollars par année à la commercialisation, soit plus de 8 000 $ par médecin. Cet effort de marketing a affecté directement les médecins, les incitant à prescrire les derniers produits pharmaceutiques en vogue. Bien que cela ne soit pas évident, la relation entre les médecins et l’industrie pharmaceutique commence bien avant que les médecins aient le pouvoir de prescrire des médicaments.

Aujourd’hui, les étudiants en médecine sont soumis à un matraquage publicitaire qui mène inévitablement à un lien médecin-industrie, substantiellement nocif pour notre système de santé. L’exposition des étudiants en médecine au marketing pharmaceutique commence tôt, augmentant en fréquence tout au long de leur formation. Les étudiants reçoivent des cadeaux tels que des repas gratuits, des manuels, des échantillons de produits et même des invitations à des séminaires en camps de vacances et en hôtels 5 étoiles … Juste de quoi les rendre dociles et prédisposés à coopérer à l’avenir !

Dans la suite de l’article, découvrez ce que révèlent certains étudiants en médecine sur les pratiques des grandes firmes pharmaceutiques, pour les inciter à adopter leurs produits et à en faire la promotion …

Voici les raisons réelles des interactions entre enseignants, étudiants et les plus grandes firmes pharmaceutiques :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI