Bonne Nouvelle : Le Brésil dit NON à toutes les importations de cultures génétiquement modifiées provenant États-Unis … La France veut en faire autant !

Accueil » News » Bonne Nouvelle : Le Brésil dit NON à toutes les importations de cultures génétiquement modifiées provenant États-Unis … La France veut en faire autant !

Dans un mouvement récent, le Brésil a annoncé qu’il n’accepterait plus aucune culture OGM américaine. Alors que de plus en plus de pays imposent des réglementations commerciales sur les aliments génétiquement modifiés, Monsanto et d’autres devront finalement ressentir la douleur que nous ressentons en tant que consommateurs de ne pouvoir éviter leurs OGM.

Comme le note Bloomberg, ces dernières années, certaines des plus grandes sociétés de négoce de produits de base ont refusé de prendre certaines cultures d’OGM des agriculteurs parce que les graines utilisées n’avaient pas reçu une série complète d’approbations mondiales, ce qui a entrainé des hold-up dans les ports ou même le rejet de cargaisons entières.

Au Brésil, la protestation gronde :

Dans ce cas de figure, ce sont les producteurs de poulets du Brésil qui ne nourriront pas leurs oiseaux de maïs GM, Mais ce n’est une exception, car d’autres pays refusent également de participer aux cultures GM.

Paradoxalement, le Brésil est le deuxième plus grand producteur de cultures GM au monde après les États-Unis et cultive 29 variétés de maïs génétiquement modifiés, de sorte qu’elles soient susceptibles de se tailler une part de lion dans ce commerce plutôt que d’espérer sauver la santé de leur population.

LIRE AUSSI:  La police avertit : si vous voyez un «enfant» assis sur la route en conduisant, gardez vos portes verrouillées.

Cela ne signifie pas qu’une résistance au Brésil ne se développe pas aussi. Des femmes, membres du Mouvement des travailleurs sans terre (MST), ont fait irruption dans un laboratoire de l’État de São Paulo et ont détruit des millions d’échantillons de prototypes de GM qui, il y a peu, contenaient un pesticide cancérigène.

Il y a une bonne raison pour interdire les cultures GM, même si elles sont uniquement destinées à l’élevage à consommer : Une nouvelle étude de Seralini indique que la toute première culture GM, introduite en 1996, était hautement toxique pour les animaux de ferme à long terme. Découvrez les résultats choque de cette étude dans la seconde partie de l’article …

Voici pourquoi le Brésil étudie l’arrêt de toutes importations d’OGM provenant des États-Unis :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI