Cancer : Voici les 5 signes annonciateurs méconnus ou sous-estimés que vous devez reconnaitre impérativement…

Accueil » Santé » Cancer : Voici les 5 signes annonciateurs méconnus ou sous-estimés que vous devez reconnaitre impérativement…

L’University College London a lancé une recherche sur le cancer et ces symptômes. Celle-ci a été mené par une équipe sous la direction de le Dr. Katrina Withaker.

Durant cette étude, on a révélé que l’un des symptômes les plus courants d’un cancer est celui de l’apparition et de la persistance d’une toux.

Parmi les 5000 britanniques qui ont participé à cette étude, plus de 3200 ont dit qu’ils avaient à la fois des toux persistantes, des pertes de poids subites et pleins d’autres signes avant qu’elles ne soient diagnostiqués d’un cancer en fin de compte.

Finalement, cette équipe de chercheurs s’est rendue compte que le cancer pouvait avoir quelques signes annonciateurs que nous vous proposons dans cet article :

5 signes d’un cancer :

Une toux qui persiste

Vous le saviez forcément, mais une toux qui persiste et qui, souvent, accompagnée par du sang rend compte de l’existence d’une tumeur cancéreuse quelque part.

Une urine variable

A chaque fois que vous trouvez que votre urine change de couleur, il faut soupçonner la présence d’infection urinaire ou le commencement d’un cancer également.

LIRE AUSSI:  Ce Docteur guérit de sa Sclérose en plaques avec CE RÉGIME et de la médecine Fonctionnelle ...

Des douleurs qui persistent

Publicité

Le fait de ressentir une douleur passagère n’est en aucun cas un signe de cancer, mais si celle-ci persiste plusieurs jours, voire plusieurs mois, le cancer est plutôt envisageable, comme dans le cas des douleurs aux poumons.

Une perte de poids improbable

Si vous observez une perte de poids sans que vous ayez fait le moindre effort ou suivi le moindre régime amincissant, il faut consulter, car il peut s’agir du début d’un cancer.

Une plaie inguérissable

Du moment que notre corps est conçu pour s’auto réparer en cas de besoin, une plaie ne peut pas ne pas guérir sans que l’organisme ne souffre d’un mal cancéreux qui l’empêche de faire son travail correctement.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI