Le cannabis protège contre les dommages cérébraux … C’est prouvé Scientifiquement !

Accueil » News » Le cannabis protège contre les dommages cérébraux … C’est prouvé Scientifiquement !

Ces dix dernières années, de plus en plus d’anciens et actuels joueurs professionnels de basketball et de football, défendent ouvertement l’utilisation du cannabis médical pour aider les joueurs à guérir leurs blessures et à récupérer plus facilement. Éclairage sur ces faits pour le moins surprenants …

Pour les joueurs de la NFL, la question concerne beaucoup plus les commotions cérébrales. Un porte-parole de la NFL a récemment reconnu un possible lien entre les commotions subis par les joueurs durant les matchs et l’ETC ou encéphalopathie traumatique chronique. Un fait très surprenant, car jusque là, la NFL avait nié en bloc ce.

Le cannabis au secours des joueurs victimes d’ETC :

Si le football américain est un sport tactique, c’est aussi un sport de collisions. L’un des risques majeurs liés aux chocs est la commotion cérébrale d’ailleurs. Un coup à la tête ou même au thorax lors d’un plaquage, par exemple, provoque un ébranlement du cerveau d’avant en arrière dans la boîte crânienne, ce qui entraîne une altération des fonctions neurologiques, comme la perte de connaissance immédiate et le plus souvent des vertiges, des troubles visuels ou de la mémoire.

À long terme, les conséquences des commotions cérébrales peuvent être très graves. Aux États-Unis, une récente étude menée sur des joueurs professionnels de football américain décédés a révélé que la plupart d’entre eux souffraient d’encéphalopathie traumatique chronique.

Après avoir diagnostiqué les cerveaux de 91 anciens joueurs de la NFL décédés, les chercheurs ont de couvert que 87 d’entre eux sont morts alors qu’ils souffraient d’encéphalopathie traumatique chronique. Suite à la révélation des résultats de cette étude, de nombreux joueurs de NFL demandent aujourd’hui l’autorisation d’utiliser du cannabis pour traiter leurs douleurs.

Cela pour la simple raison que plusieurs études scientifiques ont démontré l’efficacité du cannabis à traiter les problèmes cérébraux. Les joueurs sont habitués à prendre des opiacés qui, pourtant entraînent  une forte addiction dont certains joueurs ne se séparent jamais, même après la fin de leur carrière.

La science soutient l’efficacité du cannabis pour le traitement des dommages cérébraux :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI