CECI est utilisé par toutes les femmes malgré qu’il double le risque du cancer des ovaires !

Accueil » Santé » CECI est utilisé par toutes les femmes malgré qu’il double le risque du cancer des ovaires !

Bien que le vagin se nettoie lui-même, 25% des femmes prennent une douche vaginale pour le nettoyer, ce qui double le risque du cancer des ovaires. Selon des études américaines récentes, la douche des parties intimes chez la femme est en effet liée à des infections vaginales, voire au risque de tumeurs ovariennes…

« Tandis que les gynécologues exhortent les femmes à ne pas évaporer leur vagin avec un hydropulseur, certains y voient un avantage pour la santé, comme l’hygiène », explique Joelle Brown, une épidémiologiste, et ajoute qu’il est essentiel d’arrêter la douche des parties intimes.

Qu’est-ce que la douche vaginale ?

La douche vaginale est l’introduction dans le vagin d’eau pure ou d’une solution d’eau contenant un produit antiseptique, un médicament ou du vinaigre.

La douche vaginale peut être effectuée à l’aide d’une poire à embout ou d’un sac à lavements. Longtemps utilisée comme moyen contraceptif, la douche vaginale est aujourd’hui largement déconseillée même à titre de geste d’hygiène ponctuel ou quotidien.

Elle perturbe la flore vaginale et peut être à l’origine d’infections de l’utérus ou des trompes de Fallope. La douche vaginale est accusée d’augmenter les risques de grossesse extra-utérine et de stérilité féminine.

Une étude américaine a finement établi une connexion entre la douche vaginale et le risque redoublé de se retrouver avec un cancer de l’ovaire…

Voici pourquoi la douche vaginale est une méthode qui double le risque de développer un cancer de l’ovaire :

Voir la page suivante

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI