Cet homme a construit un BLESSING BOX devant chez lui, une idée ingénieuse!

Accueil » News » Cet homme a construit un BLESSING BOX devant chez lui, une idée ingénieuse!

S’inspirant de petites bibliothèques gratuites présentes sur les pelouses, des boites remplies de livres que les passants peuvent emprunter librement, le « blessing box »  de Roman Espinoza présente une particularité. Il s’agit d’une boîte remplie de nourritures et qui est destiné à nourrir les personnes affamées.

Le blessing box, signifiant littéralement « boîte de bénédiction », constitue en faite un garde-manger installé sur la pelouse de la maison. Il sert à accueillir les dons de ceux qui ont des aliments à offrir, et en même temps sert de lieux d’approvisionnements pour ceux qui sont en manques de nourritures.

Une idée originale : 

Bien que désormais répandue, l’idée du blessing box est d’abord venue d’un ancien combattant de l’armée âgé de 46 ans, il s’appelle Roman Espinoza. Cette idée lui est venue alors qu’il accomplissait un service social dans un collège communautaire local.

Cet homme a construit un garde-manger sur sa pelouse pour nourrir les personnes en besoin !

Espinoza a été choqué de découvrir que l’école avait un garde-manger pour les étudiants qui sont dans le besoin. Suite à ce constat, il a décidé lui aussi d’installer son propre « blessing box » dans son jardin. En premier temps, il a du le remplir lui-même. Ensuite, d’autres personnes de la communauté y ont aussi participé.

« La boîte elle-même est pour la communauté et elle est soutenue par cette même communauté », a-t-il dit. « La communauté, le quartier et mon bloc, tous participent activement à l’idée du blessing box. » a expliqué Roman Espinoza à CNN.

Un soutien qui va au-delà des aliments :

Si l’idée de départ du blessing box était de fournir à manger aux personnes démunies, elle a pris par la suite une autre proportion. En plus des aliments qu’ils apportent, les gens de la communauté ajoutent aussi d’autres éléments essentiels, comme les produits de soins hygiéniques.

Espinoza explique que : «Nous essayons d’y mettre des produits de première nécessité comme les dentifrices, brosses à dents, bandages, savon, du shampoing et autres produits qui sont essentiels pour avoir ne serait-ce qu’un basique de soins hygiénique».

Et qui profites donc de cette générosité?

Quant à la question de savoir les personnes qui venaient se servir du contenu de la boîte, Espinoza affirme n’avoir aucune idée sur leurs identités. « Nous ne savons pas qui viennent se servie, parfois les gens se sentent un peu gênés d’utiliser la boîte au milieu de la journée », a-t-il déclaré.

La prochaine étape :

En fin de compte, Espinoza espère que sa boîte et celles des autres dans sa ville créent une atmosphère de soutien et de générosité. « Watertown, New York, au cours des cinq prochaines années, pourrait être connue comme la ville des boîtes bénédiction », a-t-il dit.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI