Cette fille de 14 ans se réveille avec des bleus étranges – 24 heures plus tard, elle est transportée d’urgence à l’hôpital

Accueil » News » Cette fille de 14 ans se réveille avec des bleus étranges – 24 heures plus tard, elle est transportée d’urgence à l’hôpital

Une activité physique régulière, un bon sommeil et une alimentation équilibrée sont des critères essentiels au maintien d’un corps sain. Mais il est également important que nous écoutions notre corps et que nous prenions au sérieux tout signal d’alarme. Après tout, nous sommes tous différents.

Personne d’autre ne connaît votre corps mieux que vous même – personne ne sait mieux que vous ce qui est bon pour vous, comment vous vous sentez, à quoi vous ressemblez ou comment vous réagissez à différentes choses. Si vous sentez qu’il y a quelque chose de grave qui ne va pas, chercher un avis médical est ce qui pourrait faire la différence entre la vie et la mort.

C’est quelque chose que Ashton Powell, encore ado, connaît bien.

Ashton Powell, d’Ayr, en Australie, profitait de sa vie d’adolescente ; une étudiante ordinaire avec un grand enthousiasme pour la vie.

Mais lorsque l’adolescente est tombée malade, les médecins pensaient qu’elle avait la grippe, mais ses symptômes ont commencé à s’aggraver et elle se demandait si elle n’avait pas le cancer.

Dans un long et émouvant récit personnel, publié dans le quotidien australien Townsville Bulletin, l’adolescente courageuse décrit le moment où ses soupçons se sont révélés exacts et où sa vie a été bouleversée, 8 jours seulement après son 14e anniversaire.

Elle parle de son long combat, des traitements difficiles, des risques de mort subite, de son enfance perdue et de la perte de ses amis.

C’était quelques semaines avant son 14e anniversaire et Ashton a commencé à se sentir malade. Sa mère l’emmenait chez le médecin presque tous les jours et on lui a dit que les symptômes ressemblaient à ceux de la grippe.

Mais Ashton avait l’intuition que c’était quelque chose de plus sérieux. Son frère Dylan, qui était dans la classe supérieure à l’école, l’a accusée de faire semblant d’être malade, mais elle lui a dit que tout lui faisait mal et qu’elle ne serait pas capable de se concentrer à l’école.

« Quelques jours plus tard, j’ai commencé à avoir des bleus sur les jambes. Pendant une seconde, une pensée terrible m’a traversé l’esprit. J’ai regardé maman et j’ai dit : « Ai-je un cancer ? » Je pouvais voir l’inquiétude se répandre sur son visage. Puis elle a commencé à dire qu’il n’y avait aucune chance que j’aie un cancer. Le lendemain, nous sommes allés voir mon médecin, le Dr Aung. On lui en a parlé, puis maman m’a demandé si je pouvais faire un test sanguin. Il a accepté, » confie-t-elle au Townsville Bulletin.

LIRE AUSSI:
Incroyable ! Cet homme n’a pas mangé un seul aliment depuis 75 ans ! Le Croyez-vous !??

Le lendemain, Ashton est allé faire un test sanguin et quelques heures plus tard, on leur a dit d’aller directement à l’hôpital local. Huit jours après son 14e anniversaire, Ashton et sa famille ont appris la nouvelle déchirante.

« Comme nous étions dans le service d’urgence pédiatrique, un médecin est venu nous expliquer des choses dont je ne parviens même pas à me souvenir et c’est là qu’elle nous a dit que j’avais la leucémie. Après que le médecin nous l’a dit, maman a commencé à pleurer, papa était en état de choc et j’étais paralysée et sans voix, » a dit Ashton.

Le lendemain, elle a été transportée par avion à Brisbane et a passé un an à suivre un traitement exténuant. Ashton a failli mourir à trois reprises. Mais heureusement, après deux ans et demi, elle a finalement terminé sa chimiothérapie. Elle parle du fait qu’elle a manqué tant de choses, mais qu’elle a beaucoup mûri au cours de cette période difficile, qu’elle était reconnaissante pour les gens qui l’ont entourée.

« À la fin, j’ai botté les fesses au cancer et je n’aurais pas pu le faire sans ma mère, mon frère et aussi les amis de mon frère, Mitch, Beau et Charlie. Ces trois garçons et mon frère m’ont aidé à rire à nouveau. Ils ne le savent peut-être pas, mais ils m’ont aidé à prendre plaisir à rester en vie, » a-t-elle écrit.

Elle a pu retourner à l’école, mais elle faisait un blocage et avait du mal à se faire des amis. Sa vie ne sera plus jamais la même après ce qu’elle a vécu, mais elle a combattu le cancer. Son histoire stimulante encourage les gens à écouter leur corps.

Des saignements inhabituels ou des ecchymoses sont un symptôme de leucémie, selon la Clinique Mayo. La fatigue et la faiblesse récurrentes sont d’autres symptômes – tout comme Ashton l’a vécu.

Même si elle était si jeune, Ashton était assez intelligente pour savoir qu’elle avait quelque chose de sérieux. Aujourd’hui, elle se sent fière et forte de ce qu’elle a vécu et rêve de devenir un jour photographe.

Veuillez partager l’histoire courageuse et importante d’Ashton avec vos amis sur Facebook pour faire passer le message important : nous devons tous écouter notre corps. C’est peut-être ça qui fera la différence entre la vie et la mort.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI