Cette mère garde des photos choquantes de sa guérison du cancer, après l’avoir confondu avec de simples troubles hormonaux.

Accueil » News » Cette mère garde des photos choquantes de sa guérison du cancer, après l’avoir confondu avec de simples troubles hormonaux.

Bethany Greenway, 39 ans, d’Austin, au Texas, célèbre sa victoire contre une forme rare de cancer, appelée mélanome desmoplastique. Cette femme qui prenait son cancer de la peau pour des troubles de changements hormonaux dus à sa grossesse, a fini par se battre pour rester en vie…

Le mélanome desmoplastique (MD) est une forme rare de cancer. Son aspect souvent atypique et parfois trompeur rend son diagnostic difficile et tardif. C’est ce qui est justement arrivé à Bethany, mère de deux filles, pour lesquelles elle dit s’être battue afin de les voir grandir. Désormais hors de danger, elle invite les autres femmes à faire plus attention pour ne pas avoir à subir les mêmes souffrances qu’elle a connues.

L’histoire de Bethany :

Bethany Greenway est mère de deux filles, la première s’appelle Luciana  et 4  ans, la seconde est Arabella, âgée de seulement d’1 an.

Cette mère garde des photos choquantes de sa guérison du cancer, après l’avoir confondu avec de simples troubles hormonaux.

C’est alors qu’elle était enceinte de la dernière en 2015, elle a découvert une tache sombre sur son front.

Ignorant ce qu’elle avait, elle pensa que c’était les effets de changements hormonaux dus à la grossesse. Cependant, elle finalement été obligé de voir un dermatologue puisque la tache ne disparaissait toujours pas. Là une fois de plus, elle a été rassurée par ce dernier.

Cependant, 18 mois plus tard, un douloureux grain de beauté est apparu au niveau de la même zone. Ayant alors subi une biopsie, celle-ci révéla qu’elle avait une forme agressive de cancer de la peau appelé mélanome desmoplastique.

LIRE AUSSI:
Rare : une Anglaise accouche de triplés absolument identiques.

Bethany a pris des images illustratives de son combat contre la maladie, en guise d’avertissement aux autres :

Même si elle ignorait ce qu’elle avait réellement, Bethany dit ne pas avoir été surpris par le diagnostique des médecins. «Je ne fus pas très surpris par le diagnostic parce que ma mère avait un mélanome à mon âge », a-t-elle déclaré.

Traitements :

Les médecins lui ont enlevé son grain de beauté et elle a subi des greffes de peau épuisantes de sa cuisse pour couvrir la zone. Cependant, ils ont également découvert que le cancer s’était déjà propagé aux ganglions lymphatiques et osseux.

Elle a commencé l’immunothérapie en Octobre 2016 et a commencé avec 30 tours de rayonnement pendant six semaines en Mars. Elle explique toute la souffrance qu’elle a subie durant cette période, « Le rayonnement était le pire absolu. Il était l’enfer pur et simple ».

« Ma peau était couverte de plaies, j’ai perdu ma capacité à goûter la nourriture, ma voix était rauque, au bout d’environ trois semaines, mes cheveux ont commencé à tomber sur la zone traitée. Au moment où j’ai été fini avec le traitement, j’avais également perdu environ quarante livres (18 kg), car manger était devenu presque une corvée pour moi.

Maintenant complètement guéri, le mélanome desmoplastique a néanmoins laissé une grosse cicatrice sur son front, et a presque éliminer la totalité de ses sourcils.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI